Falcon Lake - Kenora, 70 km le 29 juillet

Michel Lebel

30 juillet 2018

Petite journée de 70 kms. On se lève à 8h00 pour un départ à 9h30. Mon mal de dos est passé, je suis confiant. Les jambes vont bien, c'est le dos que j'ai fragile en ski de fond, mais qui ne se plaint jamais d'habitude en vélo. Mon gars va me dire que c'est parce que je suis pas mal vieux, mais il ne me suit toujours pas en vélo.


photo transmise par Michel Lebel

On roule sur une petite route vallonnée avant d'entrer sur la Transcanadienne et c'est probablement là que j'ai fait une erreur car j'ai forcé en montant. Pas réchauffé, le mal est revenu. Aussi je me suis arrêté à l'enseigne marquant l'entrée en Ontario, donc descendre de vélo et repartir, et ensuite à l'arrivée je suis allé manger en ville avec des amis et mon dos a souffert. Je marchais presque voûté comme un petit vieux.


photo transmise par Michel Lebel

Tout ça pour vous dire que comme je vous écris avec un jour de retard ça va bien mieux aujourd'hui, mais je voudrais régler ça avant d'envisager la suite du voyage, une fois rendu au Québec.

Donc effectivement aujourd'hui on passe en Ontario. Le resort où nous logeions avait une belle plage sablonneuse, mais pas aussi bien qu'à Cuba... Ici on fait un bond en avant au niveau du revenu par habitant, de 29 000$ à 32 000$, presqu'autant qu'en Alberta. Si le revenu va avec les routes, on devrait avoir de meilleures routes ! En passant, je n'ai vu qu'un seul policier à contravention, à date, au Québec on en verra des tonnes.


photo transmise par Michel Lebel

On teste même la pesée à la frontière, pour voir si on respecte la limite de poids. Ça a affiché 100 kilos ! Comme je transporte toutes mes provisions sur mon vélo, j'ai battu tout le monde, ou bien j'ai engraissé, le grand imbroglio de ma vie.

On va rouler 2500 km dans cette province, dont 500 km juste pour se rendre à Thunder Bay, un Manitoba complet ! De beaux paysages tout en lacs l'Ontario de l'ouest, comme le Minnesota plus au sud.

C'est pas parce qu'aux USA ils ont élu un fou comme président que la géographie n'est pas la même, on se ressemble à ce point de vue. Et de belles routes à date, avec du dénivelé, faudra aussi demander comment ils font leur asphalte. Il y a aussi plein de réserves amérindiennes en Ontario.


photo transmise par Michel Lebel

J'ai testé le siège ci-haut et je prèfère toujours ma bonne vieille selle, toute maganée (terme que les Français ne comprennent pas, qui veut dire déchirée). Ah la galère, il faut tout expliquer (la "galère", un terme typiquement français, et ce n'est pas un bateau !)

En passant, savez-vous comment un Français fait pour savoir s'il parle à un québécois? Il demande « comment vont tes gosses ! ». Si son interlocuteur regarde son pantalon, c'est un québécois!

Kenora est une jolie ville tout en lacs, où accostent plus de bateaux que roulent d'autos. Vous ne saviez probablement pas mais le Minnesota fait un crochet vers le Nord et donc de Kenora on peut aller directement aux USA. C'est pourquoi il servait des hamburgers dans le restaurant où on a mangé. Associez les réserves amérindiennes et le transport fluvial transfontalier, ça doit être une partie de plaisir pour les douaniers !


Photo prise sur le quai de Kenora. Un bel endroit à revenir visiter... et pour déménager mes biens aux USA.
photo transmise par Michel Lebel

Autre boulette: mon ami Matt me rappelle que Bobby Hull a joué pour Winnipeg et que son fils Brett a aussi joué pour la LNH. J'avais aussi oublié de dire que Winnipeg est la puissance canadienne dans un sport olympique, le curling, confirmé par Matt, je vous dis un pro du jeopardy. Il faut voir Winnipeg !


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net