Journée libre à Winnipeg le 27 juillet

Michel Lebel

28 juillet 2018

Ce matin mon dos va mieux. D'habitude, pour des voyages comme celui-ci, je me faisais faire une prescription de Naproxin et j'en prenais une le matin. Là c'est Martin, mon coloc, qui me fournit.

Selon ce qu'on peut lire sur l' Internet, à Winnipeg il faut aller aux Forks, qui semble le haut lieu touristique. Cet endroit est en fait un espèce d'underground, un peu comme il y a à Montréal, et j'imagine que ça trouve son utilité en hiver car les hivers sont très froid ici.

Pour visiter, je me trouve un tour guidé que je ferai en après-midi avec mes amis Paul et Luc, dont le départ est à 10 minutes à pied. Un plus pour VQ c'est qu'ils choisissent les hôtels souvent dans les centre-ville où on est près de tout.

La visite dure 2 heures. L'image que j'avais de Winnipeg a changé au cours de cette visite. Winnipeg est une ville de 780 000 habitants, qui a été la 3e ville la plus populeuse au Canada après Montréal et Toronto, avant l'apogée du pétrole de l'ouest. Elle est se classe maintenant au 7e rang. Elle est située eux confluents de la rivière rouge et de la rivière Assiniboine.

Parce que fréquemment affectée par les crues des eaux, un gigantesque canal a été creusé en 1950, pour recueillir le surplus d'eau et le rejeter dans le lac Manitoba situé plus au nord.

Un des principaux monuments est celui des droits de l'homme reconnu mondialement parait-il, à mon sens c'est plus l'architecture du batiment qui est à retenir.


photo : Michel Lebel

Le parlement ressemble un peu à celui de la Saskatchewan. Il y a un superbe jardin botanique et un grand parc ou plusieurs font leur jogging et de la marche.


photo : Michel Lebel

La visite guidée passe devant centre Bell des Jets de Winnipeg et devant le centre d'art et culturel de la ville où il y a plein de cinémas et de présentations de pièces de théâtre. Winnipeg est aussi la ville du groupe de musique Guess Who et de Neil Young. En tout cas, sur le plan des arts, c'est tentant d'y revenir.

Sur le plan sportif, Winnipeg abrite le centre national d'entraînement du patinage de vitesse qui a accueilli des héros comme Cindy Klassen (l’athlète olympique la plus décorée du Canada) et Clara Hugues (dont j'ai lu le livre) qui avec deux médailles aux Jeux d´été et quatre aux Jeux d´hiver, est la seule athlète au monde à avoir gagné plusieurs médailles olympiques tant aux Jeux d´été qu´aux Jeux d´hiver.

Sur le plan du hockey il y a une énorme photo d'un joueur qui a honoré la ville et c'est Bobby Hull. Si j'avais demandé à mes lecteurs, même pas mon gars l'aurait su, le seul qui l'aurait trouvé c'est un américain, mon ami Matt, de Boston, qui est un prétendant à Jeopardy dans les sports.

Pour mes amis Français, avides de randonnées aux baleines quand ils viennent au Québec, sachez qu'à Winnipeg on peut faire un safari de bisons et, plus exotique encore, aller au bord de la rivière Churchill, très au Nord, admirer les ours polaires.

Le tour de ville était commenté par une vraie personne, très dynamique. Il a dépeint sa ville de façon à nous donner le goût d'y revenir alors que si j'y étais passé en auto j'aurais traversé sans m'arrêter. Finalement on fait du tourisme avec un moyen de transport qui nous fait faire de l'exercice, mais les souvenirs qu'on en ramène sont d'un autre ordre.

Après la visite je suis retourné chercher mon vélo au MEC et volontairement fait l'impasse sur le match de football des Blue Bombers que je comptais aller voir, pour ménager mon dos et finaliser un bout de travail pour le bureau.

Cliff, le mécano du MEC qui s'est occupé de mon vélo, je le recommande. Il connaissait la marque Marinoni mais n'en avait pas vu en titane. Il a examiné le cadre en titane avec la fourche carbone et le hauban alu. Un vélo en titane, pas peinturé, ça passe pas mal moins inaperçu que quand il était peint, où tout le monde pensait que c'était un vieux bécik en acier. « Vieux » s'applique probablement aussi à votre humble serviteur, mais j'attends toujours que mon gars me coupe le vent dans un grand tour ! J'ai changé ma chaîne, qui après 2500 km s'était pas mal étirée.

Demain, nous aurons au programme ce qu'aux USA on appelle aux un century soit 100 milles (160 km), Winnipeg - Falcon Lake. À ce stade-ci, ça nous énerve plus.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net