Russell - Minnedosa, 142 km le 24 juillet

Michel Lebel

25 juillet 2018

Hier nous avons eu une belle réception à l'hôtel, avec un sac de jelly beans, vous savez (et mon dentiste aussi) que j'ai la dent sucrée. Nous passons ensuite à Waywayseecappo, une réserve amérindienne qui a une contestation de territoire pendante en cour du Canada; pas vraiment différent de chez nous. Mais pas de cigarettes ni de casino.

Encore quelques paysages un peu bucoliques (en passant, j'ai des amis qui m'envoient des photos de la région des Lofoten en Norvège, impossible de rivaliser) mais il ya un peu de dénivelé au Manitoba.

Vent de dos encore. Cependant, le problème est que le Manitoba, ayant un revenu disponible similaire au nôtre, eh bien a aussi des routes similaires aux nôtres. Je n'ai pourtant pas vu ici trace d'italiens, de M.Trottoir ou Accurso pour faire des routes défoncées. Donc sur environ 50 kms on a eu une route similaire à celle ci-bas.


photo : Michel Lebel

Chaque fissure que vous voyez fait faire un saut au vélo et avec une vent de dos ça fait tout un bump. Ça a eu des effets collatéraux. D'abord une des vis de mon support à sac de voyage a rendu l'âme, ce qui fait qu'à 15 km de l'arrivée le patte du support a embarqué sur ma cassette et ça a fait un bruit du tonnerre. J'ai dû utiliser les moyens du bord pour attacher le tout et devoir rouler à basse vitesse les 15 derniers km. Puis c'est le bas de mon dos, que j'ai fragile, qui a rouspetté et, au moment d'écrire ces lignes, j'utilise le Voltaren pour calmer la douleur. Mais, comble de chance, quand je monte sur le vélo, le bas du dos bien appuyé sur la selle, la douleur disparaît. Moi, c'est donc le contraire des autres, je suis bien sur ma selle alors que plusieurs la jetterait pas la fenêtre.

À l'arrivée au motel, le problème se corse car le filet où on visse la support dans le cadre a disparu. On a essayé plein de choses. Mmerci à François, Yves et Sylvain pour leur acharnement à trouver la solution. On a finalement mis une vis à l'intérieur du support avec un boulon à la sortie et condamné la 11 dents de ma cassette (en jouant avec les butées). À Winnipeg je tenterai de trouver une vis similaire, mais à tête plate.


photo : Michel Lebel

À Minnedossa on annonce les rues avec des ferrailles de train et le train fait partie de la vie de la ville.

Avec le problème de support je n'ai pas pu aller au café que tout le monde me recommandait. J'irai donc demain matin et je partirai alors le dernier, mais repu. En passant, depuis 3 jours, il fait 10°C le matin et pas plus de 22°C dans le jour.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net