Fort Qu'Appelle - Russell, 195 km le 23 juillet

Michel Lebel

24 juillet 2018

Départ de Fort Qu'Appelle d'un resort (seulement de nom, car les chambres avaient l'air de jamais n'avoir été ouvertes - odeurs...). Nous étions logés dans 4 endroits différents. Certains ont troqué le restaurant pour un BBQ sur feu dehors avec des steaks.

Belle plaine verdoyante pour le départ et on va faire 10 km de plus, mais ce sera 10 beaux km, nous a t-on dit ! On va bientôt dire adieu à la Saskatchewan et sa potasse.


photo : Michel Lebel

Mais qu'est-ce que c'est la potasse au juste ? La potasse ne pousse pas dans les champs mais est extraite des mines sous forme de sel et je crois que ce n'est pas étranger à ce qu'on a vu à Chaplin. Le mot potasse vient de potassium et ce qui est extrait est une des 3 composantes des engrais pour les champs. Mon bon ami Germain saura me dire si c'est toujours un placement judicieux car j'ai actuellement des actions, mais je ne suis pas allé à la visite au Centre d'interprétation de la potasse Saskatchewan, pas le temps, trop de km à rouler.


photo transmise par Michel Lebel

À la la toute fin de la journée on arrive au Manitoba. L'image que j'en avais est qu'on verrait un silo pendant 10 km sur un route droite et plane sans jamais tourner le guidon. Eh bien voici notre premier accueil.


photo : Michel Lebel

Puis un panneau routier de descente puis de montée comme on en voit dans le parc des Laurentides. Pas mal surpris. Puis les vaches sont pas pareilles, plus colorées, pour le lait au chocolat. Puis le revenu par habitant vient de prendre une bonne descente à 29 076$ par habitant pour dangereusement s'approcher de notre pauvre province. Peut-être qu'on trouvera des similitudes avec le Québec dans les prochains jours.

Et finalement, avec 2 jours de retard, le nettoyage de ma chaîne et engrenages.

Voici finalement quelques commentaires sur les accessoires dont on devrait se munir pour ce voyage:

Miroir : essentiel, surtout en Colombie-Britanique, et en général sur les autoroutes
GPS : essentiel, un ajout important à la logistique de l'orientation, quoique les instructions de VQ sont assez précises
Bouteilles : 2, absolument
Sonnette : obligatoire en Ontario, pratique quand on roule sur des pistes cyclables
Pneus : aucune crevaison à date, sur des Gatterskin !
GoPro : mon coloc en a une et il est déçu. Filmer les fesses de la personne enqui te précède !?!?! Autonomie de seulement 3 heures
Selle : le cauchemar d'un peu tout le monde. Doit être confortable, avant de considérer le poids et la performance.
Sac de bagage : arrière de préférence (avec porte-cartes avant) mais attention soit avec support ou sous la selle. À suivre.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net