photo transmise par Michel Lebel

Golden- Lac Louise, 90 km le 12 juillet

Michel Lebel

12 juillet 2018

Probablement la plus belle journée d'entre toutes.

D'abord pas une journée facile, car on monte 20 km puis on roule sur un faux plat sur 40 km et ensuite une descente de 20 km jusqu'à Lac Louise. Sur la moitié du parcours on longe une rivière aux eaux cristallines et vertes. J'apprends que la couleur origine du fait que c'est de l'eau venant des glaciers environnants. Parfois la rivière est calme, parfois pleine de bouillons. Des excursions sont organisées en bateau pour naviguer sur cette eau magique dans un décor époustouflant.

Au 60e kilomètre, on a une méchante montée jusqu'au continental divide. Le continental divide c'est la ligne de partage des eaux. Un peu avant ça l'écoulement de l'eau de pluie se fait vers le Pacifique (photo ci dessous) et un peu après vers l'Atlantique. Ils ont construits un hôtel pour situer l'endroit !


photo : Michel Lebel

On continue ensuite sur des routes de velours, mais avec des accotements parfois plein de gravelle (gravillons pour les Français et garnotte pour les Québécois).

Nous arrivons à Lac Louise et comme il est tôt je décide d'aller au lac avec Maryvonne, qui a été guide VQ dans un voyage que j'ai fait en Utah. L'eau était super belle, devant moi le majestueux glacier qui déverse son eau glacée dans le lac.


photo : Michel Lebel

Il y a des tonnes de chinois, car c'est un lieu hyper-touristique et des tonnes de bateaux se promenant sur le lac. Pas le choix de se saucer dans un lieu idyllique. Je me suis assis dans l'eau glacée avant de me lancer pour une bonne dizaine de brasses, avec retour immédiat pour éviter l'hypothermie, photos à l'appui.


photos : Maryvonne Berthault

Au souper il y a des candidats (d'excellents nageurs probablement, meilleurs que moi) qui pensent s'essayer dans le Lac Moraine demain matin. Moi j'ai donné. Je me suis informé, et c'est permis, mais ils recommandent un wetsuit et du café chaud, étrangement.

Nous sommes maintenant en Alberta et, phénomène étrange, nous avons changé d'heure un jour avant, dans un obscur village (Golden), alors que selon moi ça aurait du être à la frontière.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net