Simon Lambert-Lemay vous invite à participer à une recherche clinique en ostéopathie

Bonjour,

Après ma carrière professionnelle avec l'équipe Spidertech, j'ai commencé mes études en ostéopathie et me voilà près de 7 ans plus tard sur le point de terminer! Pour la fin de mes études, j'ai décidé de faire une thèse sur l’impact du traitement ostéopathique sur l’adaptation de la position du cycliste. La période de recrutement est en cours!

Si vous souhaitez participer, je vous invite à consulter l'annonce de recrutement ici-bas et me contacter si vous correspondez aux différents critères d'inclusion et d'exclusion.

Merci

Simon Lambert-Lemay
Ostéopathe I.O.
PowerWatts Rive-Sud


Recherche clinique en ostéopathie

Le cycliste et son vélo ne devraient faire qu'un ! Un des facteurs les plus importants à vérifier est la position sur le vélo, qui peut être influencée par des contraintes musculaires, articulaires et d’asymétrie du corps. Un mauvais positionnement peut occasionner des inconforts et même des blessures à long terme. Plusieurs études récentes démontrent que près de 80% des cyclistes souffrent de blessures de surutilisation affectant différentes zones du corps, particulièrement les genoux, le bas du dos, le bassin et le cou.

Si vous êtes cycliste en bonne condition physique, vous pourriez participer à une recherche clinique visant à mesurer l’impact du traitement ostéopathique sur l’adaptation de la position du cycliste.

Chaque participant bénéficiera gratuitement d’un traitement ostéopathique ainsi que de deux évaluations de sa position sur le vélo au moyen du système Body Geometry/Retül.

Cette recherche est effectuée dans le cadre d’un mémoire de recherche au Collège d’Études Ostéopathiques de Montréal (CEO).

Pour qui ? Cyclosportif en bonne santé physique qui parcoure minimalement 3000km de vélo par année. s’entraînant au moins trois fois par semaine sur une base régulière, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Pour participer à la recherche, les critères d’inclusion sont les suivants :
. Homme et femme, de 18 et plus.
. Avoir été positionné sur son vélo minimalement dans un magasin spécialisé depuis au moins 2 mois.
. S’entraîner au moins trois fois par semaine en cyclisme (extérieur ou intérieur) depuis un minimum de trois mois et maintenir son niveau d’entraînement pour la durée de l’étude.
. Ne doit pas avoir consulté un ostéopathe au cours des trois mois précédent l’étude.
. Ne doit pas suivre d’autres formes de thérapie manuelle durant l’étude

Les critères d’exclusion pour l’étude sont les suivants:
. Conditions de santé représentant un risque ou une contre-indication à un traitement ostéopathique. Ces conditions pourront être identifiées et discutées avec le chercheur avant de conclure à une exclusion.
. Condition de santé impliquant un traitement étendu et complexe préalable à l’actuel protocole. Ces conditions pourront être identifiées et discutées avec le chercheur avant de conclure à une exclusion.
. Les femmes enceintes, dû aux changements morphologiques durant la grossesse.
. Avoir subi une chute ou un accident grave durant la durée de l’étude.
. Modifier la position sur son vélo pour la durée de l’étude.

Quand ? Le processus d’expérimentation est prévu pour octobre, novembre et décembre 2018. Le recrutement est présentement en cours.

Si vous êtes intéressé par la recherche et désirez plus d’informations, contactez-moi :
Simon Lambert-Lemay
Courriel : simon.lambertlemay@gmail.com
(514) 984-4033



Simon Lambert Lemay a fracassé le record des Mardis cyclistes de Lachine le 6 août 2013
photo : Pierre-Yves Pelletier, Mardis cyclistes de Lachine


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net

.

.

.