Jour 69, 7 avril : Aqua Zarcas - Sarapiqui

Michel Lebel

Réveil à 5h car la pluie gronde. Je me dis que onous n'avons pas eu de pluie depuis longtemps mais rouler à la pluie avec les camions ce n'est pas drôle. Je me suis aussi dit que je suis toujours chanceux, mais je l'ai gardé pour moi. Eh bien, juste après le déjeuner de 7h00, la pluie a cessé complètement et à part quelques gouttes rien d'autre dans la journée. Donc à la fraîche (30°C et nuageux) nous partons sur des magnifiques routes, encore une fois. Comme ça arrive très souvent, nous voyons des gens sur le trottoir (qui entendent les sirènes et vont voir ce qui se passe), des classes, comme sur la photo ci-bas, avec des enfants à qui nous répondons Buenos diaz ou Hola ou nous envoyons la main.


photo : Michel Lebel

Au lunch nous mangeons dans un camp de vacances avec plein de jeunes. Certains font de la tyrolienne à partir de très haut, d'autres du rafting sur un beau site de rivières. On voit que le Costa Rica a pas mal plus d'infrastructures que la Nicaragua. Sur le même site nous avons visité une volière de papillons locaux.

Si vous êtes pris à faire pipi dehors, comme on le fait souvent aux poses, c'est 200$ d'amende, même chose si vous fumez en public. Quand nous sommes revenus de la fête hier, nous n'avons pas pu embarquer dans la boîte du pick-up car c'est interdit.

Ensuite nous roulons une vingtaine de km pour arriver à l'hébergement, encore dans un bel hôtel. Piscine. Je vais ensuite me promener en ville. Bel endroit pour acheter de souvenirs et fête foraine. Jean-Paul, mon co-chambreur, vient juste de rentrer pour me dire qu'il y'avait une super-ambiance là-bas ce soir.

Quelques-uns ont des problèmes de caméras ou d'ordinateurs qui ne fonctionnent plus. De ce côté, ma caméra Olympus n'est pas un top mais a le grand avantage d'être solide et à l'épreuve des chocs. Je l'ai échappée maintes fois et avec la sueur et les arrosages d'eau c'est essentiel. Idem pour le téléphone cellulaire, que je traîne sur le vélo dans ma poche arrière. Mon porte-monnaie commence à souffrir à force d'être mouillé. Le GPS, pour lequel j'ai investi une semaine de salaire pour avoir les cartes, et j'y ai installé les 75 parcours, eh bien nada, je ne l'ai jamais utilisé, pas besoin.

La page facebbok de la FFCT a publié à peu près intégralement ce que j'avais écrit mais il a fallu que je montres mes sources sur l'Internet. J'ai expliqué qu'au Québec, durant le scandale des commandites, « ma chouette », qui était la source des journalistes, n'a jamais dû être dévoilée; re: liberté de presse et protection des sources confirmée par la Cour suprême du Canada.

Vous me direz si je vais avoir une téléphone de l'ambassadeur.

Distance parcourue : 61 km / Cumulé : 4709 km
Dénivelé positif : 620 m / Cumulé : 42 730 m


Note du webmestre :
. à lire également : Pura vida, par Jean Marie Albert
. la page facebook Mexique - Amérique Centrale à vélo 2017 de la Fédération française de cyclotourisme.

. Tous les récits de Michel sur sa traversée de l’Amérique Centrale en 93 jours de vélo


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net
(function(d, w) { var x = d.getElementsByTagName('SCRIPT')[0]; var f = function() { var _id = 'lexity-pixel'; var _s = d.createElement('script'); _s.id = _id; _s.type = 'text/javascript'; _s.async = true; _s.src = "//np.lexity.com/embed/YW/bf7fdd703f4ff8e50ad082c15c8e2dde?id=d7bfbfc7679e"; if (!document.getElementById(_id)) { x.parentNode.insertBefore(_s, x); } }; w.attachEvent ? w.attachEvent('onload', f) : w.addEventListener('load', f, false); }(document, window));