Jour 68, 6 avril : Sanra Rosa - Aqua Zarcas

Michel Lebel

Hier j'ai acheté de la confiture car souvent au petit-déj. il n'y en a pas et j'ai utilisé tout mon sirop d'érable. Effectivement, pas de confiture ce matin, donc je l'utilise. Le plat de base du petit-déj. est toujours des oeufs brouillés mêlés avec des fèves rouges, du riz, des bananes frites, du café et du jus d'orange et parfois du pain.

Petite journée le trajet semble plat suivi de montées. Je décide de rouler derrière la camion de tête, pour éviter le dépassement des véhicules lourds mais le camion (des pompiers, appelés Bomberos) laisse trop d'espace et les camions s'insèrent. Quand je tente de rétrécir l'espace je me retrouve seul en avant, donc je décide de retourner derrière et suivre une des motos. Les routes sont étroites.

Un premier arrêt dans un verger d'ananas où je vois pour la première fois de ma vie comment pousse un ananas. Pas dans un arbre mais sur le sol. Deuxième arrêt au pont des iguanes, C'est une attraction touristique, les iguanes sont dans des arbres. Je crois que ce sont des animaux à sang froid donc ils cherchent le soleil et montent dans les arbres ou tout ce qui n'est pas à l'ombre.

Le parcours plat annoncé sur plan, avec l'échelle et la petite butte de dénivelé, n'en est finalement pas un. C'est un méchant casse-pattes qui nous amène à un arrêt-bouffe où nous rencontrons des jeunes ados venus de l'école.

Leurs sports sont le basket, le soccer (le foot) et le baseball. 40 heures d'école par semaine, tous un costume, plusieurs aiment les maths (des gars qu'on a interviewé, il faut dire). Jean Marie leur a proposé un jeu qui leur a plu beaucoup. Ils apprennent l'espagnol et l'anglais.


photo : Michel Lebel

Après cette rencontre, départ pour le dernier 15 kms, un bon col. Encore là le dénivelé est plus important que ça avait l'air sur plan. Nous arrivons à un site pour le coucher pour lequel j'avais peu d'attentes car sur le roadbook c'était inscrit "non défini". Et la dernière fois que ça avait été le cas, nous avions couché dans des couloirs. Eh bien, un petit paradis, avec un lac, avec d'énormes poissons rouges à l'entrée, une allée digne du Château de Moulinsart et un chic hôtel avec 3 piscines et un spa. Ils lavent le linge et servent un lunch excellent.


photo : Michel Lebel

À 15h00 nous avons une réception dans la petite ville d'Aqua Zarcas. Encore une fois, notez que nous sommes à l'écart du tourisme de masse, donc nous sommes de la visite pas des $$$, un des grands attributs du MAC. Nous avons eu donc une des plus belles réceptions du voyage. C'était organisé par un centre de support aux familles et aux jeunes. Ils ont construit un superbe stade de roller-blade (Guillaume pourra préciser davantage mais ils montent des demi-lunes en vélo et en rouli-roulant et roulent sur des mains courantes.

Nous avons eu un spectacle de 6,7 jeunes enfants, suivi d'une danse typiquement costaricaine par des adultes et ensuite une danse d'ados, pas piquée des vers. Puis entracte pendant lequel nous avons mangé le mets de la région, arracache, fait de patates et du tubercule du navet qui pousse uniquement dans cette région, le tout dans un tortilla. Ensuite un orchestre de 20 jeunes de 15/16 ans débutants en musique mais qui y ont mis toute leur âme. J'ai jasé avec l'organisateur pour poser quelques questions en espagnol mais à ma grande surprise il m'a répondu en français.


photo : Michel Lebel

Au retour, un autre souper excellent. Quand ç arrive je prends un verre de vin blanc. Puis baignade dans la piscine, texte quotidien et réponse aux courriels.

Distance parcourue : 45 km / Cumulé : 4648 km
Dénivelé positif : 750 m / Cumulé : 42 110 m


Note du webmestre :
. à lire également : Terre de contrastes, par André Lenoble
. la page facebook Mexique - Amérique Centrale à vélo 2017 de la Fédération française de cyclotourisme.

. Tous les récits de Michel sur sa traversée de l’Amérique Centrale en 93 jours de vélo


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net
depuis plus de 18 ans