Jour 62, 31 mars : Granada - Juigalpa

Michel Lebel

Aucun mal de ventre en me levant ce matin. Je suis bien content. J'apprends que nous aurons 55 kms de gravelle aujourd'hui, et 40 kms de vraie route, mais que ça sera super beau. Pour le super-beau, faudra relativiser, mais je crois que pour l'organisation c'est une façon de faire passer la pilule.

De la gravelle ça veut dire une route de roches, avec des vélos de montagne sans suspension, et aussi du sable. J'ai chuté, sans gravité, quand le vélo est resté pris dans du sable et j'ai dû expliquer aux amis Français l'origine de mots d'église du Québec. Donc, à 10 km/h, on parle de 5 heures de plat (quand-même), mais c'est long en maudit !


photo : Michel Lebel

Il a même fallu traverser une rivière à vélo. Pas ma tasse de thé !

Quand-même, je me suis permis un petit bain de foule avec des enfants, en chemin. À la vitesse qu'on roulait, il y avait plein d'attroupements de familles qui nous encourageaient (ou se demandaient ce qu'on faisaient là !). Il faut comprendre que la moyenne ici c'est 7 enfants.


photo transmise par Michel Lebel

Sur la photo ci-bas, le salon de la maison d'un propriétaire de dépanneur, avec photos de ses enfants lors de leur graduation. Tout ça c'est dehors.


photo : Michel Lebel

Ensuite, après le parcours, j'ai mangé dans un petit restaurant et des musiciens se sont joints. J'y ai vu un autobus qui ressemblait étrangement aux camions à bestiaux vus quelques jours auparavant.


photo : Michel Lebel

Ensuite la belle route pour 40 kms, mais à 45°C. Encadrés par des policiers, comme les jours précédents, qui arrêtent la circulation et ouvrent la voie. À rendre jaloux les organisateurs de courses!


photo : Michel Lebel

Nous savions que c'était congé le lendemain, mais pas de confirmation obtenue avant l'arrivée. Nous allons assister à un rodéo et notre présence sera souligné, mais je ne sais pas comment. J'espère qu'on ne nous fera pas monter sur un taureau en folie ! Donc lever tard demain matin. Â suivre. Viva Nicaragua !

Distance parcourue : 95 km / Cumulé : 4370 km
Dénivelé positif : 400 m / Cumulé : 39 720 m


Note du webmestre :
. à lire également : Joies et tourments de la vie en groupe, par Jean Marie Albert et Patrick Rossignol
. la page facebook Mexique - Amérique Centrale à vélo 2017 de la Fédération française de cyclotourisme.

. Tous les récits de Michel sur sa traversée de l’Amérique Centrale en 93 jours de vélo


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net
depuis plus de 18 ans