Jour 73, 11 avril : Cahuita - Cahuita

Michel Lebel

Je me suis inscrit au snorkeling. Nous partons le matin, pour 3 heures. J'ai vu plusieurs espèces de poissons, des chirurgiens bleus (même un banc), plein d'oursins, une murène, des demoiselles et des anges français (j'ai été un aquariophile dans ma jeunesse).


Note du webmestre : on dirait bien que Michel a remarqué plus attentivement les deux jolies Norvégiennes
que l'amateur de plongée en apnée rivé à son cell...
photo : Michel Lebel

Au retour, magasinage, piscine et repos en général et texte pour la page facebook de la FFCT. Pour le souper j'avais pensé aller en ville pour une langouste mais Alain a finalement décidé de ne pas y aller, donc j'ai décidé de manger à l'hôtel et aller prendre le dessert ailleurs.

Encart sur la bouffe. Pour les Français habitués au pain baguette et café le matin, et entrée/repas/fromage/dessert, c'est tout un changement, et pour moi aussi.

Je crois qu'on compterait sur les doigts de la main les repas sans riz. Le repas typique est du riz mélangé avec des fèves (la fève aux lard mais sans lard, ni sirop, ni sauce), de la laitue (qu'on ne mange pas à cause de la tourista) et soit du poulet ou du boeuf pas tendre.

Comme dessert, évidemment de la pouding au riz ou des bananes plantin. Sachez qu'il y a ici 2 types de bananes, les bananes qu'on a chez nous et les bananes plantin, avec lesquelles ils font des chips et des bananes flambées sous forme de dessert. Donc d'aller prendre le dessert ailleurs a fait changement et il faut dire que la bouffe à notre hôtel était ordinaire.

Ce que je retiens du Costa Rica que nous quitterons demain, c'est que c'est un beau pays à visiter, surtout pour ses parcs nationaux (25% du pays en est couvert), mais basé sur ce qu'on a vécu, ce n'est pas un pays à visiter à vélo. C'est trop dangereux et il n'y a pas de culture de voyage à vélo.

Par contre pour y aller en auto, y manger, visiter les parcs ça doit être super. Aucun McDo, PFK ou de cette cochonnerie, seulement des restaurants et des hôtels tenus par des résidents. Choisissez les meilleurs hôtels, réservez un guide et évitez comme la peste les tout-inclus. J'ai conservé les coordonnées de notre guide, qui organise ce genre de voyage sur 7 ou 10 jours. J'ai appris aussi que le centre du pays est très montagneux mais qu'à 3000 mètres les parcs nationaux sont encore plus impressionnants.


photo : Michel Lebel


Note du webmestre :
. à lire également : Jours de repos
. la page facebook Mexique - Amérique Centrale à vélo 2017 de la Fédération française de cyclotourisme.

. Tous les récits de Michel sur sa traversée de l’Amérique Centrale en 93 jours de vélo


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net
depuis plus de 18 ans