Jour 57, 26 mars : Somotillo - Leon

Michel Lebel

La plus belle piste cyclable de l’Amérique Centrale.


photo : Michel Lebel

Voici, en introduction, une petite histoire québécoise. Un jour, un politicien voulant probablement faire un retour d’ascenseur à un ami, décida, contre toute attente de ses fonctionnaires, de faire construire une magnifique route de 30 kms entre 2 villes. Eh bien, comme prévu, aucune automobiliste ne l’emprunte et c’est devenu la plus belle piste cyclable du Québec. (Note du webmestre : Michel fait probablement référence au ministre qui a également implanté le virage à droite sur feu rouge, malgré l’avis de la plupart des cyclistes)

Cette histoire ne manque pas de similitude. Nous avons emprunté au cours de ces 2 derniers jours de grandes quantités de routes maganées, pleines de nids de poules, de topez, et de circulation intensive. Aujourd’hui nous nous retrouvons sur une route sans camions (hormis le camion de l’expédition), sans trou, un véritable billard sans aucune circulation. Vous ne nous croirez pas mais il s’agit d’un nouveau tronçon de la route panaméricaine reliant Somotillo à El Limon.


photo : Michel Lebel

Après ses 40 kilomètres de bonheur, nous avons bifurqué sur une route asphaltée encore presque toute neuve, sans topez, à faire rougir d’envie les conducteurs québécois et français. Pour les participants du MAC habitués aux pires conditions, ce fut un véritable cadeau du ciel.


photo : Michel Lebel

Notre groupe s’est enrichi d’un Nicaraguayen français fort sympathique, Fabien, qui nous a expliqué que le gouvernement Nicaraguayen a procédé ces dernières années à des investissements massifs en termes d’infrastructures routières modernes. Toutes les villes importantes sont ainsi reliées par des routes dotées de larges accotements. Selon ce que votre rédacteur a vu à date, le Nicaragua devient donc une belle destination cyclotouristique.

Ça nous a permis d’apprécier l’environnement agricole qui nous entourait, de nombreuses cultures de canne à sucre, de bananiers et d’importants troupeaux de bovins. Il a fallu quand-même contourner les quelques vaches venues brouter sur la PanAméricaine en notre compagnie. Partout des visages souriants nous accueillaient en nous encourageant à continuer.


photo : Michel Lebel

Nous avons constaté que le budget attribué par la France aux forces policières nicaraguayennes était fort limité et, qu’en conséquence, une typique Lada russe avait été affrétée. Ne reculant devant rien, notre sympathique animateur Jean-Marie se donna le défi de vérifier si elle fonctionnait. Mal lui en prit car il s'est fait mettre les menottes et le policier, dans une atmosphère bon-enfant, cherche toujours la clé…

À destination (Leon), l’hôtel étant au centre-ville, ça nous a permis de visiter une magnifique cathédrale et un marché jouxtant.

Distance parcourue : 114 km / cumulé : 4101 km
Dénivelé positif : 440 m / cumulé : 37 890 m


Note du webmestre :
. à lire également : La plus belle piste cyclable d’Amérique centrale !, par Michel Lebel
. la page facebook Mexique - Amérique Centrale à vélo 2017 de la Fédération française de cyclotourisme.

. Tous les récits de Michel sur sa traversée de l’Amérique Centrale en 93 jours de vélo


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net
depuis plus de 18 ans