Jour 38, 7 mars : Coban - Uspatan

Michel Lebel

Comme il a plu hier, Michel Cabart a décidé d'annuler l'étape car celle-ci comporte 26 kms de route de gravelle. On ne parle pas ici du chemin des calèches du mont Royal, donc imaginez avec des trous d'autruche, de la circulation des les deux sens et en plus des dénivelés du genre du sommet Trinité et sur 20 kms... et peut-être avec un rivière dedans.


photo transmise par Michel Lebel

J'ai appris ça quand j'étais dans le camion hier et je me suis demandé comment ça se pouvait se décider comme ça dans un coup de tête. Ils ont donc loué un autobus avec chauffeur et tout le groupe est parti avec tous les vélos dans le camion à bagages. Michel a été peu loquace quand je lui ai dit, mais je l'ai découvert plus tard, que c'était mentionné dans le roadbook que ça pouvait arriver.

Je suis assez impressionné qu'à chaque fois qu'on arrive quelque part, le chemin pour s'y rendre est connu, l'hôtel est là, le restaurant nous attend etc... Il doit y avoir bien des situations problématiques qui se présentent à quelques jours d'avis. Michel me dit tu n'as pas idée, mais on les règle tous et personne ne voit ça. C'est mon réflexe d'organisateur qui me fait poser ces questions. Et sur 90 jours, en espagnol, avec un internet pas évident, faut le faire !


photo transmise par Michel Lebel

Ils ont donc nolisé un autobus coach, donc un autobus scolaire québécois Blue-Bird avec un semblant d'air climatisé. Mais en montagne il ne fait pas chaud, on est bien. Le 26 kms de gravelle, les cyclos qu'on a rencontré (mentionnés hier) l'ont fait en nolisant une camionnette, mais aucune trace de rivière. Mon impression est que Michel Cabard ça ne lui tentait juste pas. Mais il y avait des bouts où la route était tellement défoncée, et des ravins partout, que je n'aurais pas aimé. Et ça va pas tellement plus vite en autobus qu'en vélo, dans ces conditions !

Je vais mieux mais Roland me conseille de ne pas rouler demain. Ce soir je prends un semblant de repas complet avec riz et légumes. Bien tanné.

Je suis maintenant en lice pour la plus grande perte de poids, et en plus c'est moi qui organise l'événement pesée dans 2 jours à Lac Atitlan. J'ai bien réfléchi à ce jeu avec d'autres et je ne voulais pas dévoiler le poids des gens. Finalement la veille tout le monde va identifier les 4 plus grandes pertes de poids en ordre et le lendemain matin, après avoir pesé tout le monde, je vais compiler tout ça et on va honorer les meilleurs observateurs. Tout le monde se demande combien ils ont perdu.


Note du webmestre :
. à lire également : Le MAC 2017 en promenade scolaire, par Christian Cariou et Jean-Luc Tranier
. la page facebook Mexique - Amérique Centrale à vélo 2017 de la Fédération française de cyclotourisme.

. Tous les récits de Michel sur sa traversée de l’Amérique Centrale en 93 jours de vélo


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net
depuis plus de 18 ans