Jour 11, 8 février - Chiapa de Corzo - San Cristobal

Michel Lebel

Le Mexique est une affaire de température. Nous partons de Chiapa de Corzo à 7h00 et il fait déjà un peu chaud, nous sommes à 300m au dessus du niveau de la mer. Cette journée sera courte, 70 kms mais un dénivelé de 2200m, donc c'est pas compliqué, c'est juste une côte de 70 kms de l'hôtel jusqu'à San Cristobal. On va monter à 2500m.

Finalement, comme toujours, André avait bien raison que 80 kms par jour ça peut n'être pas facile. C'est la 2e fois qu'on traverse l'équivalent des Rocheuses et on va la refaire au Guatemala. Le hic aussi est qu'on doit se regrouper aux 20 kms pour attendre les derniers et dans un col c'est assez long parfois.

André sera surpris mais j'ai même enseigné à un cyclo comment rouler droit : la tête ne doit pas bouger, juste le vélo. Quand j'ai fait ma crevaison, j'étais passé dans un nid d'autruche, comme il en existe à Montréal, pour ça le Mexique et le Québec se ressemblent, le Mexique par sa relative pauvreté à réparer les routes (le Chiapas, dans lequel nous sommes, est un des états les plus pauvres) et le Québec qui fait construire les siennes par la mafia italienne. Le problème ici vient des TOPEZ (Tope en espagnol signifit dos d'âne) et souvent ils ne sont pas annoncés et ils ont plus l'apparence d'un 2x4.

Mon coup de soleil se résorbe tranquillement. Ce matin en partant je suis allé voir l'infirmer qui nous accompagne et on m'a mis un onguent. J'ai aussi pris les LOPERAMIDE que le médecin du tour nous avait dit d'acheter avant de partir. Pas de faiblesses, bien mieux qu'hier. Juste tanné de monter sans arrêt. Mais pour la première dois de magnifiques paysages de montagnes.

Em montant on a escamoté la chaleur naissante d'en bas et à San Cristobal il faisait 15-20 degrés. Quand on va redescendre dans le Yucatan on va remonter dans les 35.

Le moment de la journée fut sans contredit la présence de Carole, la québécoise en moto rencontrée hier, qui a fait une partie de la journée avec nous en moto. J'ai même pensé à Lucie et Sergio qui aiment la moto, mais elle semble une vraie. Le fun qu'on a eu est de jouer avec les expressions québécoises et notre accent. Finalement on l'a invitée au souper de groupe mais elle n'a peut-être pas été capable de suivre le cortège en ville. Avant d'aller à l'hôtel on eu une rencontre avec le maire à l'hôtel de ville et elle a dû penser que c'était ça le souper.

Demain ce sera congé, on aura une visite de la ville et en soirée on va aller participer à une sortie de vélo de 40 minutes avec les enfants d'une école.


Le Mexique c'est aussi ça, souvent des amoncellements de déchets à ciel ouvert
photo : Michel Lebel

. Distance parcourue : 71 km / Cumulé : 953 km
. Dénivelé positif : 2240m / Cumulé : 10 450m


Notes du webmestre :
. À lire également : Au pays des villages fleuris par Alain Lhommeau
. la page facebook Mexique - Amérique Centrale à vélo 2017 de la Fédération française de cyclotourisme

Tous les récits de Michel sur sa traversée de l’Amérique Centrale en 93 jours de vélo


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net
depuis plus de 18 ans