Jour 27, 24 février - Corozal - Orange Walk

Michel Lebel

Un tout petit 60 kms où on a plein de temps. Contrairement à hier, où on a roulé groupés pour traverser la frontière, là nous étions libres. J'ai bien aimé. Le niveau de vie est un peu plus élevé qu'au Mexique. Le PIB par habitant est de 4893$,ce qui n'est pas beaucoup, quand-même. La monnaie est le dollar bélizien, qui vaut exactement la moitié du dollar US.

Pas d'escorte policière, en fait Michel Cabart ne savait pas du tout comment ça se passerait. Moi j'aime bien rouler comme en cyclotourisme normal. Pour ne pas se perdre Roland, le chef rouleur, a demande un volontaire en avant pour arrêter à un virage pour indiquer aux autres de tourner au bon endroit (celui-ci est alors remplacé par un autre volontaire, pas longtemps après, car il fait chaud - près de 40°C aujourd'hui) et ça jusqu'à ce que les serre-files arrivent. C'est essentiellement la technique employée par Vélo-Québec lors des Grand Tours.


photo : Michel Lebel

En partant nous avons dû arrêter à un drôle de passage routier de contrôle de poids des véhicules. J'avais entendu parler que des brigands inventaient de tels arrêts, avec des faux policiers, pour provoquer de fausses arrestations et demander des sous en échange. On ne saura jamais, car on est passé sans problèmes.


photo transmise par Michel Lebel

Par la suite on s'est arrêté et avons visité une petite école. De beaux enfants qui nous ont bien accueillis. Un peu plus tard, un autre arrêt pour ramasser des fonds pour une école. Le hic c'est que je suis le seul à arrêter. L'explication étant que les Français, dont la grande majorité ne parlent pas l'anglais (ça me surprend, quand-même) ne pouvaient pas lire le petit mot sur la pancarte. Avoir su j'aurais demandé d'écrire une nouvelle pancarte, en français, car de donner aux écoles est justement une des missions de ce voyage.

Le principal apport économique est la cane à sucre. Le reste doit être le tourisme et je crois aussi que c'est un paradis fiscal. Pour le plaisir je vais juste m'informer d'ici la fin du Bélize si je peux ouvrir un compte bancaire.

Bon, j'aime bien le Bélize, à date, (En passant, à date n'est pas compris par les Français !) En ce qui concerne mon texte de l'étape Hopelchen à Oxkutzcab pour la page facebook de la Fédération française de cyclotourisme, Alain m'a bien représenté et a fait accepter le mot grottesque ainsi que le mot soulier. J'ai appris que Jean-Luc est prof de français, donc c'est pourquoi il connaît sa grammaire parfaitement.

Distance parcourue : 48 km / Cumulé : 2165 km
Dénivelé positif : 80 m / Cumulé : 15 435 m


Note du webmestre :
. à lire également : Il était trois fois vendredi, parJean- Marie Albert et Patrick Rossignol
. la page facebook Mexique - Amérique Centrale à vélo 2017 de la Fédération française de cyclotourisme.

. Tous les récits de Michel sur sa traversée de l’Amérique Centrale en 93 jours de vélo


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net
depuis plus de 18 ans