Jour 25, 22 février - Felipe Carille Puerto - Chetumal

Michel Lebel

Étape de 160 kms, plat avec vent de dos. Le matin le policier qui a fait les Olympiques m'a remis un souvenir - une banderolle de l'événement.

La veille, après souper, j'ai trouvé un gym et je suis allé demander s'ils avaient un pèse-personnes (una bascular para pesar una personna) et ils en avaient un. Comme plusieurs, dont moi-même, pensaient qu'on prenait du poids plutôt qu'ee perdre, je me suis donc pesé. Eh bien, je suis à 80 kilos, donc 176 lbs environ, j'ai donc perdu 5-6 lbs, je dois être à 170 lbs pour le GDPL. Ce fut donc au souper la discussion du jour, et j'ai eu l'idée aujourd'hui d'aller acheter una bascular para pesar una personna.

L'hôtel m'a donné une adresse et avec Christian nous sommes allés voir, ça fermait à 20h30 au lieu du 21h00, comme on m'avait dit à l'hôtel. En passant, on m'avait dit de ne pas sortir le soir à la noirceur. Je crois maintenant que le Mexique n'est pas plus dangereux qu'une ville normale, en allant magasiner il y a une vie de soirée comme partout ailleurs.

Revenu bredouille, mais au retour l'excentrique Salvador (conducteur du camion à bagages, qui parle seulement espagnol et qui m'enseigne) m'a dit qu'on irait chez Walmart. Il a appelé un des ses copains et nous sommes partis en taxi. Afin d'éviter que l'organisation me dise de l'apporter dans mon bagage, Salvador va le mettre dans le camion à bagages et on partira le fun de se peser au Bélize, avant le Guatemala, qui sera très intense avec plus de 12000 m de dénivelés.


photo : Michel Lebel

Donc étape tranquille, qui aurait pu ne pas l'être si on avait eu un vent de face. Arrêt-lunch au km 115 sur un site un peu bohème tenu par un québécois de Baie-Comeau, avec un toit de chaume pour manger et bien du monde hagard aux alentours, autour de la vingtaine. Le gars de Baie-Comeau dit habiter là depuis 7 ans, sans avoir perdu sa citoyenneté et il dit pouvoir récupérer sa carte-soleil le jour où il retournera au Québec.

J'étais surpris que ça puisse se faire, mais il ne semblait pas s'ennuyer du Québec. J'aurais bien voulu lui demander de commenter le congédiement de Michel Therrien, mais je ne l'ai pas revu avant de partir et ce n'est pas sûr qu'il connaît la nouvelle qui a fait trembler le Québec. En tout cas, c'est ce que j'ai dit aux Français, que ça avait fait trembler le Québec comme si Zidane avait déménagé en Russie.


Encore un policier souriant et même drôle qui contraste avec les bougonneux de chez nous
photo : Michel Lebel

Distance parcourue : 154 km / Cumulé : 2087 km
Dénivelé positif : 220 m / Cumulé : 15300 m


Note du webmestre :
. à lire également : La longue route par Alain Lhommeau
. la page facebook Mexique - Amérique Centrale à vélo 2017 de la Fédération française de cyclotourisme.

. Tous les récits de Michel sur sa traversée de l’Amérique Centrale en 93 jours de vélo


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net
depuis plus de 18 ans