Jour 24, 21 février - Morelos - Felipe Carille Puerto

Michel Lebel

Aujourd'hui journée plane et droite. Très brumeux en partant et on doit alors porter le chandail de protection qui est réfléchissant. Le hic est que mes lunettes de vélo ont fait la même chose qu'en ski de fond, elles sont devenues embuées, donc j'ai dû enlever les lunettes.

80 kms vite fait, malgré 3 regroupements. Comme nous sommes arrivé à midi les chambres ne sont pas prêtes, donc on doit attendre, mais on peut luncher en attendant.

L'autre hic, que Michel Cabart nous a expliqué, c'est que quand l'hôtel demande mettons 10 000 pesos, le système prélève une taxe et remet mettons 9800 pesos à l'hôtelier. Donc quand le MAC vérifie si le 10000 pesos ont été payés, ça dit non et là ça commence. Dans ce cas-ci, même si Michel a appelé le semaine précédente, ils ont dit ne plus avoir de réservation, malgré l'acompte et les courriels. Donc, en catastrophe, ils ont dü trouver un autre hôtel et modifier la logistique.

Je raconte ça parce que en PM on a eu un meeting de debreefing suite à l'engueulade qui est arrivée. On est donc dans la partie DISCUSSION des conflits français. Ce fut très bien. Jean-Marie, qui s'était fait mordre dans l'océan, avait reçu par erreur un courriel de la présidente de la Fédération française de cyclotourisme où on parlait des grands-enfants (nous-mêmes) et ça a déclenché un paquet de quolibets.

Les couples sont 4 par chambre et les chambres sont les mêmes que celles où il y a 2 gars. Un gars a mentionné que des gars pouraient coucher dans le même lit, et Michel a dit que OUI en France, mais pas au Mexique, ça ne se fait pas que 2 gars couchent dans le même lit, donc nada.

Il y a aussi des plaintes parce qu'il n'y a pas de café expresso. On nous a répondu : « on vous l'avait dit que ce ne serait pas comme en France ! » Mais les communications sont ouvertes et ça a apaisé la situation. Michel Cabart a rappelé que lorsqu'il y a des cérémonies il faut tous y aller, on est reçu, et ça ne se fait pas de ne pas y aller. Il a été convenu d'afficher les heures des déjeuners sur du papier plutôt que dit oralement seulement.

On a un beau groupe, plein de vie et de joie de vivre, mais un peu râleur et des fois ça déborde, mais pas monotone du tout. Je suis resté en dehors des discussions, de même que Jean-Jacques, l'autre Canadien, et Eddy l'Irlandais.


photo : Michel Lebel

Distance parcourue : 80 km / Cumulé : 1933 km
Dénivelé positif : 100m : Cumulé : 15080 m


Note du webmestre :
. à lire également : De José Maria Morelos à Felipe Carrillo Puerto, par Christian Cariou et Jean-Luc Tranier
. la page facebook Mexique - Amérique Centrale à vélo 2017 de la Fédération française de cyclotourisme.

. Tous les récits de Michel sur sa traversée de l’Amérique Centrale en 93 jours de vélo


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net
depuis plus de 18 ans