Jour 1, 29 janvier : Oaxaca - Ejulta de Crespo

Michel Lebel

Le jour 1 a été absolument magique. Départ sous la flamme rouge précédé de discours du représentant du gouvernement, du maire et du consul de France. Je me suis pensé un temps dans le vrai Tour de France. Télévision, une auto devant pleine de journalistes et des motos de police, je me suis pincé pour voir si je ne rêvais pas. Des centaines de personnes au départ.

Après 10 kms on arrête pour une visite d'artisanat, pas besoin de barrer les vélos on a tout plein de policiers qui surveillent. Évidemment visite guidée en français et démo, ensuite sculpture de bois et visite d'une église en or. Ensuite on va manger dans un marché. En fait au Mexique les gens des petites villes vont manger dans des marché, il faut dire qu'on n'est pas dans une zone touristique. Très animé. Tout en espagnol. Par la suite on rencontre des jeunes d'une école de filles qui pratiquent le vélo et de 40 que nous sommes on passe à 100 car 60 jeunes cyclistes vont nous accompagner.


plats de sauterelles
photo : Michel Lebel

Mais le clou de la journée est qu'à un tournant, avant d'arriver, une fanfare part la musique pour qu'on arrive en ville à pied. Donc on passe à 120. À cette ville d'arrivée on soupe et alors que je pensais que c'était terminé en sortant on doit aller s'asseoir sur des chaises pour un spectacle offert par des jeunes en costumes traditionnels. Sublime avec la fanfare qui se change en orchestre.

Discours du maire à consonance politique invitant la France à découvrir la culture mexicaine. On n'a pas pris de douche et il fait froid car on est à 2400m, 10C. Finalement notre groupe de cyclistes se joint aux danseurs. Nous sommes traités commes des rock stars, je ne comprends pas, on est des étrangers finalement. Michel Cabart, l'organisateur hors-pair, me dit que ça fait 3 ans que le projet est en marche (2016 et 2017) et qu'en général on ne va pas dans les centres touristiques, donc dans des endroits où ils ont peu de visite et que la chaleur des mexicains fait tout le reste.

En plus, je suis le journaliste de faction tous les dimanches et j'hérite de la journée de départ (un autre fait les photos) et Alain de la FFCT fait le montage. Allez voir sur la page facebook de la FFCT. J'ai tenté de mettre de l'atmosphère pour les lecteurs de la France et Alain a aimé.

Sur le plan vélo, relativement plat. Il faut faire attention aux Topez, les dos d'ânes mexicains. Le groupe se forme, le niveau vélo est moins élevé que le tour de France cyclo mais tous sont des cyclistes d'expérience ayant fait plusieurs voyages ou expéditions.

Distance parcourue : 62 km
Dénivelé : 320 m


Note du webmestre :
. À lire également : Chronique de l’étape par Bernard Fermeaux et Michel Lebel
. la page facebook Mexique - Amérique Centrale à vélo 2017 de la Fédération française de cyclotourisme.

. Tous les récits de Michel sur sa traversée de l’Amérique Centrale en 93 jours de vélo

Relisez les récits de Michel de son Tour cyclotouriste international en France de 2014 et 2016


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?