Hugo Houle lors de la conférence de presse à Québec
photo : Tour de Beauce

Encore un peloton de fort calibre
pour la 31e édition du Tour de Beauce

St-Georges, QC – Le 31 mai 2016) Le Tour de Beauce, événement cycliste par excellence au Canada, annonce un peloton qui promet d’être très relevé, comprenant encore cette année un échantillon des meilleurs cyclistes en provenance d’une vingtaine de pays.

Le Tour de Beauce 2016, sous sanction 2,2 de l’Union cycliste internationale (UCI), accueillera des équipes du Canada, des États-Unis, de la République dominicaine et d’Israël pour une course de six étapes sur les routes de la Chaudière-Appalaches, de l’Estrie et de Québec.

« Le Tour de Beauce demeure l’un des événements cyclistes les plus respectés du calendrier. Année après année, les équipes de partout en Amérique du Nord et de l’Europe font le périple en Beauce pour participer à la course par étapes », a commenté Francis Rancourt, directeur général du Tour de Beauce.

On compte parmi les équipes engagées la présence des trois équipes continentales UCI en provenance du Canada, soit Garneau-Québecor, Team H&R Block et Silber Pro Cycling Team. Cette dernière formation, pilotée par Gord Fraser, s’amène au Tour de Beauce chargée à bloc après un début de saison en force, marqué entre autres par une victoire du classement général de la Classique Redlands pour l’Ontarien Matteo Dal-Cin.

La représentation canadienne dans le peloton sera également renforcée par la participation de l’équipe nationale qui aura pour pilier le coureur de la formation World Tour Ag2r La Mondiale, Hugo Houle, qui vient de terminer le Giro d’Italie. Parmi les coureurs qui s’aligneront avec l’équipe canadienne, soulignons également la présence exceptionnelle du Beauceron David Drouin, originaire de Saint-Prosper.


David Drouin, à gauche, originaire de Saint-Prosper, Catherine Leblanc (présidente, Corporation du
Grand Prix Cycliste de Beauce), Francis Rancourt (dg, Tour de Beauce), Martin Rancourt (président,
Beauce Art, l’international de sculpture, lors de la conférence de presse à Saint-Georges ce matin
photo : courtoisie

Les formations américaines ne seront pas en reste, alors que le pays de l’oncle Sam sera bien représenté avec le retour de l’équipe procontinentale Novo Nordisk et la présence des formations continentales Jelly Belly powered by Maxxis, Axeon Hagens Berman, Holowesko/Citadel powered by Hincapie, Rally Cycling et Lupus Racing Team.

Du côté de l’équipe Axeon, il faudra surveiller l’Américain Neilson Powless qui est sur une lancée après sa victoire au général de la Joe Martin Stage Race le mois dernier, en plus d’avoir mérité le maillot du meilleur jeune au Tour de Californie par la suite. Aussi de la même formation, le nouveau Champion américain Greg Daniel, qui a remporté le fameux maillot « Stars and Stripes » ce dimanche, sera de la partie au Tour de Beauce. La formation Lupus alignera quant à elle le champion du Tour d’Espagne 2013, Chris Horner, qui prendra part au Tour de Beauce pour la première fois.

Les formations dominicaine Inteja-MMR Dominican cycling team et israélienne Cycling Academy ajouteront une couleur internationale à l’événement. C’est cependant un coureur bien de chez nous qui sera en évidence alors que le champion canadien 2015, Guillaume Boivin, portera les couleurs de l’équipe venue d’Israël.

Deux formations provinciales en provenance du Québec seront présentes sur la ligne de départ, soit Apogée, Transports Lacombe/Devinci et Vélo Sélect. Du Canada, on y retrouvera également les équipes Giant Langley et Ride with Rendall. L’équipe new-yorkaise Foundation Cycling complète le peloton 2016.

En cette année olympique, les coureurs canadiens présents prétendant à un billet pour Rio pourront bonifier leur candidature auprès de Cyclisme Canada. D’autres athlètes montants pourront aussi possiblement se révéler comme candidats potentiels advenant que les favoris ne puissent exprimer leur plein talent.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?