Réactions à la demande de retrait
de l’article Palmarès annuel Strava

« Voici ma réponse en quelques points:
1. Premièrement, je condamne les attaques personnelles présentes dans la " Demande de retrait ". Je trouve que ça n’a pas sa place dans son argumentaire.
2. J’ai commencé le Palmarès il y a 4 ans "juste pour le fun". Donc ce n’est rien de très sérieux. La plupart adorent le lire. Je tenais juste à souligner les exploits. Rien de très méchant ou négatif là-dedans à mon avis. Vous aimez, vous le lisez, sinon vous avez juste à pas le lire
3. J’ai suis également contre les KOMs en descente et les KOMs urbains. Je n’en ai jamais fait la promotion et ne le ferai jamais.
4. Si monter des côtes à fond dans le but de repousser ses limites est considéré dangereux, je pense qu’on devrait tous changer de sport.
5. Dès qu’on écrit quelque chose publiquement, il y aura toujours du monde pour critiquer. Parlez-en à Laurent Martel de La Flamme Rouge. À chaque article, du monde lui font des attaques personnelles. Or nous aimons tous lire LFR.
6. Les personnes nommées dans mon Palmarès ne sont pas tous mes amis. Certains, je ne les connais même pas et d’autres sont davantage des adversaires, en fait (membres d’équipes rivales en course)
7. J’ai toujours tenté d’être le plus éthique dans le processus, car je sais que je m’expose à la critique en prenant position.
8. 2016 était mon dernier Palmarès. »

Alexandre Dion


« He needs to get a life.
Alex Dion is just having a little fun and is a great guy.
I hope he continues his season resumes »

Nick Tosques


« J’aimerais faire quelques mises au point suite aux réactions à ma demande de retrait. Que M. Dion et compagnie désirent se faire des palmarès, cela m’indiffère. Le but de ma lettre était surtout de challenger Véloptimum sur la pertinence de publier un tel palmarès. Mes arguments visaient surtout à démontrer qu’il n’est pas d’intérêt public de publier ce genre de texte. Ensuite, j’ai surtout voulu exposer les enjeux que de telles quêtes de KOM pouvaient relever. L’article en lien dans le texte (lien trouvé par le webmestre) tend à soutenir ma prise de position. Je voulais aussi challenger Véloptimum sur ses responsabilités face à la publication (donc un cautionnement indirect) d’une telle démarche. M. Dion est libre de poursuivre ses activités cyclistes telles qu’il les conçoit et de s’amuser avec des palmarès s’il le veut. S’il y a publication cependant, il doit s’attendre à des commentaires, cela ne constitue pas des attaques pour autant. Va-t-il répondre Mme Bessette ? S’il juge que j’ai usé "d’attaques personnelles", je le regrette.

Je le répète, l’idée était surtout de challenger Véloptimum et non de planter M. Dion. À l’origine, ma lettre ne devait pas être publiée et était à l’attention du webmestre seulement. On m’a convaincu de la validité de certains points et si cela peut amener de l’eau au moulin de la discussion tant mieux.

Salutations àNick Tosques et joyeuses fêtes aux autres ! »

Jean François Carrière


« J’ai été soufflé », Laurent Martel, La Flamme Rouge


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive
également susceptible de vous intéresser :

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?

veloptimum.net
depuis plus de 18 ans