Beaucoup d'action à Québec
alors que Mancebo conserve le jaune

(Québec Le 15 juin 2013) La cinquième étape du Tour de Beauce, étape classique disputée dans les rues de Québec, a eu lieu samedi et l’Espagnol Francisco Mancebo de la formation 5-Hr Energy, meneur du Tour au commencement de l’épreuve de 126km, a maintenu son avance au classement général et conserve la pôle position.

Lors de cette cinquième étape, Marc DeMaar de l’équipe Unitedhealthcare Cycling Team a remporté les grands honneurs, croisant la ligne d’arrivée dans un sprint final du petit groupe en échappée.

« J’ai participé à cette course déjà et je l’ai remportée en 2010. Je savais à quoi m’attendre et que ce serait une course difficile. Nous avons eu une réunion d’équipe hier soir et nous voulions un gars du classement général dans l’échappée. Le plan original était de mettre la pression sur Mancebo et son équipe. La seule façon d’atteindre cet objectif était d’avoir un gars du classement général dans une échappée. J’étais dans l’échappée, ce qui était relativement bien pour moi. J’ai continué mon travail et mon directeur est venu me voir pour me dire d’y aller pour la victoire » a exprimé De Maar, vainqueur de la difficile étape qui emprunte une section du parcours utilisé par le Grand Prix cycliste de Québec, épreuve du WorldTour UCI.

« C’est une belle ville, Québec. J’ai remporté cette course auparavant. C’est ma deuxième victoire sur ce parcours. J’aime bien venir ici. Il y a beaucoup de gens qui viennent encourager. L’ambiance est bonne. Peut-être que je devrais m’acheter un appartement pour l’année prochaine » s’exclame DeMaar.

De Maar a coiffé à la ligne d’arrivée devant le québécois Antoine Duchesne de la formation Bontrager Cycling Team et Oscar Clark de Hincapie Sportswear Development Cycling Team.

Dès le départ, et tel qu’anticipé par plusieurs, le peloton est parti avec fougue, forçant l’abandon de plusieurs coureurs dès les premiers tours. Une échappée de sept coureurs s’est formée au deuxième tour et est demeurée relativement stable durant la course. L’échappée a affiché un écart maximal de 3:15, au quatrième de 12 tours.

Sans aucun coureur aspirant au classement général au sein de l’échappée principale, le peloton n’était pas nerveux, avec aucune ambition de rattraper la tête de course. Le groupe principal a facilement réussi à contrôler l’échappée, maintenant un écart raisonnable.

« L’équipe a très bien travaillé pour moi. L’équipe canadienne a attaqué beaucoup encore aujourd’hui. Demain, ce sera la même chose – tout le monde va attaquer et ce sera difficile de conserver le maillot. Aujourd’hui, je suis toujours le premier » décrit Mancebo, qui arrivera demain au départ de la dernière étape portant le maillot jaune.

« Si je cours comme aujourd’hui, je suis confiant pour l’étape de demain. Le travail d’équipe sera très important » a continué Mancebo.

Le classement général de l’étape demeure très serré, avec Mancebo bénéficiant de seulement cinq secondes d’avance sur son plus proche rival, Nathan Brown de Bontrager et de huit secondes sur Matthew Cooke de la Century Road Club Association.

Demain, le Tour de Beauce se conclut avec une étape de 107 kilomètres sur un circuit urbain à St-Georges.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?