Une édition 2013 du Tour de Beauce qui promet un défi de taille pour le peloton

(St-Georges, QC – Le 30 mai 2013) Le Tour de Beauce, événement cycliste par excellence au Canada pour une 28e année consécutive, revient une fois de plus et annonce un peloton qui comprend encore cette année un échantillon significatif des meilleurs cyclistes de l’Amérique du Nord et des autres continents.

Le Tour de Beauce, sous sanction 2,2 de l’Union cycliste internationale (UCI), accueille annuellement des équipes du Canada, des États-Unis et du monde entier pour une course de six étapes sur les routes de Chaudière-Appalaches et de Québec. La compétition mettra en vedette plus de 130 cyclistes en provenance de 19 équipes cyclistes professionnelles et de développement. Au cours de ses 28 éditions, le Tour de Beauce a couronné des champions en provenance du Canada, des États-Unis, de la France, de l’Australie, de la Pologne, de l’Ukraine, de l’Espagne, de la République tchèque, de la Moldavie et de la Nouvelle-Zélande.

« Le Tour de Beauce demeure l’un des événements cyclistes les plus respectés dans le calendrier. Année après année, les équipes de partout en Amérique du Nord et de l’Europe font le périple en Beauce pour participer à la course par étapes. Et cette année ne fait pas l’exception à cette règle » a commenté Francis Rancourt, directeur exécutif du Tour de Beauce.

La formation de l’équipe canadienne sera sans aucun doute à surveiller cette année. Les représentants de l’unifolié auront quatre coureurs sur sept en provenance des équipes professionnelles du WorldTour UCI : Guillaume Boivin (Cannondale), Dominique Rollin (FDJ), Hugo Houle (AG2R La Mondiale) et Christian Meier (Orica-GreenEDGE). D’ailleurs, Rollin et Meier ont participé au Giro d’Italie et Houle a terminé 2e au Tour de Beauce en 2012. Incluant la formation canadienne, six des 19 équipes sont en provenance du Canada, neuf des États-Unis et quatre de l’international, soit de Hong Kong, de la République dominicaine, du Mexique et de l’Ukraine.

L’opposition sera forte avec la présence de la formation Champion System, dirigée par Ed Beamon, vainqueur à plusieurs reprises en Beauce à titre de directeur sportif. Champion à deux occasions du Tour de Beauce, l’Australien Ben Day nous revient avec la formation américaine Unitedhealthcare composée de plusieurs coureurs internationaux. Toujours des États-Unis, les amateurs québécois pourront voir les formations Novo Nordisk, 5Hour Energy/Kenda avec Francesco Mancebo (vainqueur en 2011), cette dernière étant dirigée par Frankie Andreu, Bissel Pro Cycling et Bontrager dirigée par Axel Merkx.

Il faudra surveiller également des États-Unis: Hincapie Development team, Jamis Hagen, Astellas Oncology, CRCA et de l’Ouest canadien : Team H&R Block. Pour compléter la délégation internationale, l’équipe nationale du Mexique et l’équipe Inteja de la République Dominicaine.

Les équipes québécoises ne seront pas à négliger non plus avec la présence de Garneau-Quebecor-Norton Rose, Ekoï/DeVinci, Team Medique et Norco/Premier Tech.

Le Tour de Beauce est organisé pour une deuxième année consécutive à la veille des Championnats canadiens Route, aussi organisés par la Corporation des Grands Prix cyclistes de Beauce.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?