Ouverture de la saison et du Championnat du Tour de la Montérégie !

Vendredi 12 avril 2013 - La première étape du championnat 2013 du Tour de la Montérégie (TdlM) lancera officiellement les activités de compétition cycliste au Québec dans le cadre du Grand Prix de la Mairie de Contrecoeur le dimanche 21 avril prochain. L’organisation du TdlM ouvre la saison de la « chasse au titre »!

Chez les Pro-Élite, le champion défendant et vainqueur de la Coupe de la Mairie de la première étape à Contrecoeur en 2012, Rémi Pelletier-Roy, n’a pas encore confirmé sa présence puisqu’il pourrait être retenu à une compétition internationale. Ce qui d’entrée de jeu peut en motiver plus d’un. L'équipe cycliste Norco Bicycles / Premier Tech avec Sébastien Rousseau, qui lui s’était hissé dans le haut du classement général en 2012 après deux étapes, sera à surveiller. L’an dernier, cette équipe voulait prendre de l’expérience, pour 2013 les membres de la formation voudront sûrement récolter. « Nous avons fait un camp d’entrainement de 7 jours, 950 km à Cuba, du 8 au 15 mars 2013. De plus, nous avons célébré une première victoire cette saison pour David Fugère, également à sa première saison en Pro-Élite. C’est lors de la Las Vegas Speedway Circuit Race, la dernière course de son séjour chez nos voisins du sud, que la recrue de l’équipe Norco Bicycles / Premier Tech a enlevé les honneurs, remportant le sprint de l’échappée » nous a communiqué Rousseau.

Du côté de celui qui avait survolé le championnat chez les juniors en 2012, Yohan Patry, il fera son entrée par la grande porte puisqu’il portera les couleurs de l’équipe Continentale UCI Ekoi. « Je devrais être du départ à Contrecoeur puisque je ne serai pas encore avec l’équipe aux USA. C’est ma première année chez les pros, nous devons être équilibrés. Vous aller me voir souvent ici au Québec, ma préparation est pour m’assurer un poste pour le Tour de Beauce dans ma formation » expliquait-il dimanche dernier suite à sa 6e place à la classique ontarienne Clarence Rockland, lui qui revenait de l’Europe avec l’équipe du Québec. Son coéquipier, Félix Côté-Bouvette et lui ont fait deux camps d’entrainement à Cuba et en Floride.

Évidemment, l’équipe Médique p/b Silber Investments, a monté de plusieurs échelons pendant la saison morte. « En ce qui concerne les évènements provinciaux, nous sommes là pour gagner ! L'équipe étant composée de plusieurs U23, les Jeux du Canada et la Coupe des Nations sont des objectifs. Le Tour de Beauce est au calendrier, ce sera pour nous une 2e participation, nous nous en servons pour donner aux coureurs l'opportunité de se mesurer lors d’une des épreuves les plus relevées du calendrier UCI America. C'est aussi une expérience de qualité et une excellente préparation pour les Championnats canadiens qui se dérouleront dans la même région. D'ailleurs, les nationaux font partie des évènements où l'équipe devra être en grande forme, nous avons de bons coureurs pour les parcours de la Beauce et ce dans plusieurs disciplines, » nous explique le capitaine de la formation, William Blackburn.

L’équipe a participé à une semaine d'entraînement en équipe en Caroline du Sud au mois de mars. « On loue près du Continental Divide, donc il y a de la côte. L'an dernier, on a fait un camp dans la même région, on en profite pour faire du volume et pour se connaître » ajoute Blackburn. « Pour ce qui est du Tour de la Montérégie, bien que je ne sois pas le plus rapide au sprint, j'apprécie les parcours plats. Je crois que c'est dans les courses au profil plat et venteux que les meilleurs se démarquent. C’est aussi dans ces conditions-là que le peloton apprend le plus... dans une côte, tu n’es pas toujours obligé de suivre le sillage. Alors que sur le plat, à 50 km/h, tu n’as pas le choix. La saison dernière, je trouvais que ça faisait du bien de faire des courses où les coureurs doivent provoquer les choses et non attendre que la côte arrive pour faire le ménage. Aussi ça donne la chance à des gars plus lourds de se démarquer, c’est motivant pour les sprinteurs. En outre, j’ai toujours été relativement compétitif au GP de Sainte-Martine. En plus, il paraîtrait que ça grossit (Le TdlM), on a bien hâte d’y courir. Pour gagner le championnat... il faut faire des points au critérium... L’an dernier, Rémi était en première position de toute façon, mais il était possible de perdre le TdlM en une seule course, à cause du système de pointage. Pour gagner, il faut être versatile, constant et intelligent » conclut-il.

Du côté des Maîtres, idem : camps d’entraînement ! Que se soit des membres de l’équipe ABC-Honda Centre-ville, Trek avec l’ajout de Maxime Vivès (qui selon les rumeurs aurait pris une licence Maîtres A), le champion défendant Maîtres C André Lamarche, l’équipe Quillicot avec François Doyon champion 2012 Maîtres A, Cycle Néron et son champion défendant Maîtres B André Tood. Vincent Richard du côté des Maîtres D et du côté Senior 3 Jacques Cormier seront d’entrée de jeu à surveiller pour défendre leur titre 2012. Tous ont réitéré vouloir conserver leur titre ! Du côté des athlètes masculins, la table est mise !

Au pays des éoliennes, tout est en place pour que la route au couronnement soit remplie d'exploits!


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?