« La fin de semaine s'est bien déroulée ! »

« La deuxième étape, qui se déroulait sur 181km, était un peu plus difficile que la veille. Nous avions à franchir quelques Monts, incluant le Kemmelberg, et il y avait un secteur pavé difficile. Encore une fois, l'absence de vent a fait en sorte que la course a été moins exigeante qu'elle n'aurait pu l'être.

La course a été contrôlée par Quick-Step, encore une fois. Ils ont fait en sorte que nous passions les Monts tranquillement puisqu'ils étaient à mi-course. Par la suite, ils ont accéléré sur le secteur pavé au kilomètre 127 ce qui a formé une groupe d'une vingtaine de coureur devant. Même si nous n'étions pas loin de la tête sur le secteur, mes coéquipiers et moi nous nous sommes fait prendre derrière. Dès que nous avons fini les pavés, j'ai roulé avec mon coéquipier Bjorn Thurau et quelques autres coureurs pour que revenions sur la tête. Ça n'a pas été facile, mais nous avons réussi à revenir après une vingtaine de kilomètres.

Pour finir la course, nous avions 3 tours d'un circuit de 11km à faire et qui comprenait plusieurs petites routes. J'ai donc aidé notre sprinteur Yohan Gène à remonter et à rester bien placé. Dans le final, j'ai amené le sprint jusqu'à la flamme rouge en espérant que Yohan puisse prendre une bonne roue pour les derniers mètres de course. Je termine donc la course dans le peloton.

La fin de semaine s'est bien déroulée et les jambes étaient bonnes. J'ai maintenant 2 semaines pour me préparer à faire la course la plus longue de la saison, la célèbre Classique italienne Milan - San Remo. »


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?