David Veilleux : « Je suis content de voir que la forme
est quand même bonne pour le début du mois de février »

« Pour terminer cette première course de la saison, nous avions une étape de 193km avec quelques 2700m d'ascension. Dès le départ, sur environ 15km, nous étions toujours en prise et il y avait une bonne côte. Il y a eu de nombreuses attaques ce qui a fait que la course est partie très rapidement. J'ai réussi à m'accrocher au peloton et une fois la montée passée j'ai suivi quelques attaques. Étant donné que nous n'avions personne de bien placé au général dans mon équipe, nous devions tenter de prendre la bonne échappée.

C'est finalement au bout d'une quarantaine de kilomètres que 17 coureurs ont réussis à prendre le large. C'était une bonne situation pour nous puisque nous avions Vincent Jérôme ainsi que Christophe Kern dans le groupe. Par contre, les équipes qui jouaient le général ont dû maintenir un écart assez petit puisqu'il y avait des coureurs à moins de 2 minutes au général.

Le rythme a donc été soutenu toute la journée et nous avons traversé les difficultés de la journée sous le tempo de la RadioShack et de IAM. Pour finir l'étape, nous avions 20 km d'ascensions. La pente moyenne n'était peut-être que de 4-5%, mais après 160km cela a eu raison de la majorité des coureurs. Nous avons maintenu un bon rythme et plusieurs coureurs ont tenté de s'échapper mais sans succès. Dans les derniers kilomètres, mon coéquipier Davide Malacarne a réussi à se détacher dans un groupe de 6 coureurs et ils se sont rendus jusqu'à l'arrivée.

De mon côté, je me suis accroché dans le groupe de tête durant la dernière ascension. Par contre, avec 5 km à faire, une accélération du groupe a eu raison de moi. Je n'ai toutefois pas lâché et j'ai continué à rouler pour revenir sur le groupe. J'ai fini la montée avec un peu de retard, mais nous avions encore 15km de descente à faire avant de passer le fil d'arrivée. J'ai donc été en mesure de rejoindre les autres. Dans le final, le dernier kilomètre était dans une côte. J'ai essayé de me replacer un peu pour faire le sprinter du mieux que je pouvais. J'ai fini l'étape en 26e position, à 44 secondes du vainqueur.

Mon retour à la compétition s'est donc bien déroulé. Je suis content de voir que la forme est quand même bonne pour le début du mois de février. Les efforts de la semaine vont me permette de progresser et j'espère que cela se poursuivra la semaine prochaine lors du Tour du Hau-Var. »


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?