communiqué

Le maillot jaune résiste aux attaques

Un circuit technique à Santo Domingo de 14 tours pour 86km faisait office de dernière étape de la Vuelta Independencia Nacional 2013. Malgré de nombreuses attaques, le colombien de l'équipe guadeloupéenne a su contrôler ses plus proches rivalsux et l'étape fut sans incidence sur le classement général.

L'étape est partie assez rapidement, on pu assister à plusieurs attaques de Langlois, 3ème du général, avec toujours dans la roue le maillot jaune qui nlui a jamais accordé plus que quelques mètres.

Du côté de l'équipe Ekoi.ca / 1% for the Planet, Jean-Michel a été actif dans quelques échappées et notamment une avec 3 tours à faire qui a réussit à creuser un écart important face au peloton. Malheureusement, il y avait mésentente dans l'échappée puisque marqué par un coéquipier de Langlois qui se chargeait de neutraliser l'échappée.

Pour le sprint final, Jean-Michel était toujours en bonne position pour le sprint dans la roue d'Andres Diaz, mais fut serré à gauche et ne put sprinter. À noter la présence de 3 coureurs de l'équipe dans les quinze premiers.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?