communiqué

Viva la montana !

Étape reine de la Vuelta, reliant Moca à Constanza pour un total de 91 kilomètres, avec cinq ascensions catégorisées, l’étape s’annonçait difficile et le classement général allait assurément être bouleversé.

25km de plat précédaient la première ascension vers Jarabacoa et rapidement Rémi Pelletier-Roy et un autre coureur creusèrent un écart d’environ 50sec après 10km. Quelques kilomètres plus tard, un groupe d’environ 8 coureurs firent la jonction dont Jean-Michel de l’équipe Ekoi.ca / 1% for the planet.

Au pied de l’ascension, leurs avance était d’environ 1min, mais cela ne pris pas longtemps avant que les premiers coureurs du peloton reviennent sur le groupe. Ismael Sanchez, de République Dominicaine, l’ancien vainqueur de la Vuelta, creusa rapidement l’écart sur le groupe maillot jaune et le reste du peloton.

Au final, Ismael termine avec un avance impressionnante de 4min30 sur 2 Colombiens et 7min40 sur le groupe maillot jaune.


Page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

nouvelles achat & entretien rouler au Québec hors Québec sécurité course cyclos montagne industrie quoi d´autre ?