16 décembre 2009


À elle seule, la réputation grandissante d’Alex Harvey pourrait favoriser la tenue
d’une Coupe du monde de ski de fond à Québec, en décembre 2012.
photo d'archives : Daniel Mallard
cliquez sur la photo pour voir l´agrandissement

Québec veut la Coupe du monde en 2012

La première victoire d’Équipe Québec dans sa course aux épreuves sportives internationales pourrait être l’obtention d’une Coupe du monde de ski de fond en décembre 2012.

La première victoire d’Équipe Québec dans sa course aux épreuves sportives internationales pourrait être l’obtention d’une Coupe du monde de ski de fond en décembre 2012.

Claude Rousseau doit profiter de la tenue de la Coupe du monde à Canmore, les 6 et 7 février prochains, pour aller défendre auprès de la Fédération internationale de ski (FIS) et de Ski de fond Canada (SFC) la candidature que s’apprête à déposer un comité.

« Le timing est parfait. Notre candidature pourrait devenir l’une des premières défendues par Équipe Québec. Notre projet remonte déjà à plusieurs mois, mais il tombe dans la mission de cette nouvelle équipe dynamique qui vient d’être dévoilée », affirme Luc Jolicœur, porte-parole du comité provisoire.

Contre Thunder Bay
Deux épreuves ont déjà été attribuées au Canada durant le calendrier de la saison 2012-2013, soit les 8 et 9, puis les 15 et 16 décembre. Devant cette certitude, une lettre d’intention soumise à SFC par le groupe de Québec, au printemps, se transformera en dépôt d’une candidature officielle, d’ici à la mi-janvier. Avant le printemps prochain, SFC doit ensuite accorder ces deux épreuves, l’une à l’ouest du pays et l’autre à l’est, où Thunder Bay se présente contre Québec.

Le comité québécois apporte les dernières touches à son cahier de présentation. L’un des chapitres porte évidemment sur le budget d’organisation dont le plancher se situe à un million puisque, selon le comité, il faut prévoir un montant variant entre 500 000 $ et 750 000 $ par journée de compétition pour répondre aux normes internationales d’un tel événement.

Alex Harvey et l’élite mondiale sur neige participeraient alors à des épreuves au Mont-Sainte-Anne et à Valcartier. L’option des plaines d’Abraham dans le but de rapprocher ces acteurs de la population, selon le scénario original évoqué par le Journal en juin, pourrait toutefois se limiter à des épreuves de démonstration. La neige tardive de notre mois de décembre inciterait le comité à jouer de prudence.

Sinon en 2014
Jolicœur et son groupe croient excellentes leurs chances de décrocher l’événement. Devant un échec, une nouvelle tentative serait effectuée pour la fenêtre suivante disponible dans le calendrier, soit en 2014.

« Avec une vedette locale comme Alex Harvey, l’expertise qu’on a développée et la tenue prochaine des Jeux olympiques dans l’ouest du pays, tous les éléments nous favorisent », prétend Jolicœur.


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive