14 janvier 2009

La 31e Gatineau Loppet aura une saveur polonaise !

Avec son nouveau slogan «Tout le monde en piste» et son hommage à la République de Pologne, dont l'une des courses de ski vient de joindre la Worldloppet, la 31e Gatineau Loppet promet d'impressionner les curieux et les amateurs, autant que la relève et l'élite mondiale.

Daniel LeBlanc

L'événement rassemblant le plus grand nombre de skieurs au pays se tiendra du 13 au 15 février à travers les sentiers du parc de la Gatineau et à l'arrière de l'école secondaire Mont-Bleu, comme par les années précédentes.

L'organisation de la Gatineau Loppet a décidé de s'associer avec la Pologne pour sa 31e année parce que la Bieg Piastòw, qui se déroule dans le sud-ouest de ce pays européen depuis 1976, a été ajoutée au calendrier du circuit international WorldLoppet. Celui-ci compte donc maintenant 15 compétitions, dont celle de Gatineau.

À un mois de cette grande fête du ski de fond, déjà près de 1000 personnes (on en attend au total environ 2700) provenant de 23 pays se sont inscrites, selon le comité organisateur. En plus de la Pologne, les États-Unis, les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Australie, la Finlande, le Royaume-Uni, la Suède, la Norvège, l'Italie, la France, la Chine, la Russie et même Israël ne sont que quelques-unes des contrées qui seront représentées en sol gatinois. Une récente étude a démontré que 74% des participants de la Gatineau Loppet sont des touristes.

Pour l'ambassadeur de la République de Pologne en sol canadien, Piotr Ogrodzinski, c'est une occasion en or pour célébrer l'amitié entre les deux pays. «Il s'agit d'une opportunité unique pour tisser d'autres liens entre le Canada et la Pologne», a-t-il déclaré lors de la conférence de presse, qui se déroulait à l'ambassade située sur la rue Daly, à Ottawa. D'ailleurs, fait intéressant, Gatineau accueillera au mois de juin le congrès du Worldloppet, alors que la Pologne en sera l'hôte l'an prochain.

En parallèle avec les courses de 5, 10, 16, 29 et 53 km en style classique ou libre, plusieurs activités sont encore au calendrier lors de l'événement, tels le salon du ski de fond, la compétition amicale sur skis géants et la Mini-Gazifère. Parmi les nouveautés, mentionnons le Bistro L'Après-Ski, où les gens pourront siroter un café ou une boisson, ainsi que la Gatineau Loppet Junior, qui s'adressera aux élèves du secondaire.

Avec les quelque 160 cm de tapis blanc tombés jusqu'ici cet hiver et la vague de froid qui frappe la région présentement, Dame Nature coopère plus que jamais. «La neige est encore de notre côté. C'est positif car les gens en ont en masse pour se pratiquer», soutient le président de l'événement, Alain D'Entremont, qui croit que les conditions idéales pour skier sont un ciel ensoleillé et un mercure diurne oscillant autour de -5 degrés Celsius.

On le sait tous, le ralentissement économique est sur toutes les lèvres depuis quelques mois. La Gatineau Loppet étant un événement attirant des gens du monde entier, on aurait pu appréhender une baisse des participants. «On craignait tout cela l'automne dernier, surtout en ce qui concerne les skieurs de l'Europe. Mais finalement, on a reçu beaucoup d'inscriptions et on n'a pas remarqué une grande différence. Il faudra voir, il est encore tôt pour le savoir, mais ça ne semble pas être le cas», souligne-t-il.

En ce qui a trait à la foule, le comité organisateur n'a pas d'obectif précis, mais espère que les gens prendront le temps de venir jeter un coup d'oeil aux activités. «La plupart des spectateurs qui viennent à la Gatineau Loppet sont des membres de la famille des skieurs, mais c'est certain qu'on lance l'invitation à tout le monde de venir à l'extérieur et prendre l'air. Le ski de fond est un sport qui peut être très spectaculaire», de dire M. D'Entremont.

Question de captiver l'intérêt des enfants pour le sport qu'est le ski de fond, notons enfin que les élèves de quatrième, cinquième et sixième année du primaire des écoles des cinq commissions scolaires de la région pourront participer dans les semaines à venir au concours «Équipe ton école». Sous le thème «Dessine ton hiver», les écoliers devront dessiner leur activité hivernale favorite et l'institution gagnante sera choisie en fonction du taux de participation. Une trentaine de paires de skis de fond, bottes et bâtons seront remis en 2010 à l'école lauréate.

Inscriptions, horaire et renseignements : www.gatineauloppet.com. Les skieurs désirant profiter de rabais sur leurs frais d'inscription doivent le faire d'ici le 26 janvier. Il est aussi possible de s'inscrire lors de l'événement, du 13 au 15 février.


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive