Initier les enfants au ski de fond

Sylvie Girard

Comment faire aimer le ski de fond aux toute-petits
Sport de plaisir et de plein air, de glisse et de rigolade, il n'est pas bien difficile de faire aimer le ski de fond aux enfants. Tout ce que ça prend, c'est de la patience et l'envie de se mettre à leur niveau.

Une collation au grand air, nourrir les mésanges, aller voir le géant des bois (arbre centenaire), aller à la recherche du nid de la nyctale boréale (sorte d'oiseau), faire un soleil avec les skis pour réchauffer les lutins de la forêt, se transformer en « cacatologue » (à quel animal appartient ce crottin ?), toutes les raisons sont bonnes pour initier les tout-petits à la pratique du ski de fond.

Avec vous, amis, parents, grand-parents, etc., ils seront prêts à faire une merveilleuse balade si vous attisez leur curiosité au moyen d'une histoire de terrible géant endormi sous la neige ou bien d'un défi à leur hauteur soit : « Est-ce qu'on est capable de descendre cette grosse bosse sans tomber toi et moi »; « Pourquoi ne pas essayer la même chose en se donnant la main »; « Hey ! Est-ce qu'on fait une course ensemble contre grand-maman ? »

Tous les moyens sont bons pour leur donner le goût de bouger! Comme les parents ont un peu moins de temps qu'avant en raison de la vie un peu folle que nous menons tous, pourquoi la santé et le bien-être des tout-petits ne serait-elle pas l'affaire de tous ? Quelle fierté pour un enfant que de passer la journée avec « super cool » oncle Gaston qui n'a pas d'enfants et qui l'initie au ski de fond. Quelle belle opportunité d'activité physique et de rapprochement pour grand-papa que d'amener fiston faire une balade dans les bois.

Sport durable par excellence, le ski de fond devient, pour un enfant qui y prend goût (comme la bicyclette d'ailleurs), une des rares activités physiques qu'il pourra pratiquer toute sa vie.

Au fil des années, l'enfant pourra acquérir assez facilement les habiletés techniques qui permettront de rendre l'activité des plus intéressantes. Ces habiletés acquises, les distances parcourues seront plus importantes, sans parler du plaisir de la vitesse et du contrôle du ski.

À ce sujet, les écoles Jack-Rabbit (programme élaboré par Ski de fond Canada) sont un modèle d'apprentissage par le plaisir, mais aussi de perfectionnement par la rigueur des objectifs établis en fonction de chaque niveau.

Comment faire aimer le ski de fond aux adolescents
Il viendra un moment dans la vie de votre enfant où celui-ci aimera se mesurer aux autres. Il trouvera alors peut-être plus intéressant une super partie de soccer à 7 contre 7 en style libre ou encore un match « ultimate frisbee » enfants contre parents, qu'une balade de 15 km. Il sera prêt à gravir n'importe quelle butte poudreuse et non damée pour descendre la plus grosse pente du coin (ce que vous trouverez peut-être un peu extrême !) Et surtout, il s'identifiera au jeune moniteur » ado » tout juste sorti de l'enfance (qui a suivi une formation reconnue par la fédération Ski de fond Québec pour être un entraîneur outillé et motivé) et qui se souvient du plaisir qu'il a eu à jouer sur ses deux planches.

Aussi longtemps que notre jeune ami aura du plaisir à skier, il sera fier de dire que le ski de fond est son sport préféré. Et croyez-le ou non, même à l'adolescence, où le goût du risque et de l'aventure semble être une priorité, vous pourrez le garder « accroché » à votre sport adoré. En effet, par le biais d'activités de plein air (planification et organisation d'une longue sortie; coucher en refuge sans électricité; alimentation pour expédition hors-piste; « orientering » avec boussole; recherche de géocache au moyen d'un GPS), votre adolescent attendra avec impatience la prochaine sortie de fin de semaine avec ses « chums ».

Équipement et vêtements
Un équipement adéquat est une des priorités pour que la pratique du ski de fond soit une expérience positive. Des skis trop longs seront difficiles à contrôler en descente. Des skis trop cambrés n'auront aucune adhérence dans la neige et forceront votre jeune à dépenser beaucoup trop d'énergie dans ses déplacements. Jusqu'à l'âge de 7 ou 8 ans, un équipement tout simple avec écailles de poisson (système antirecul) fera très bien l'affaire. Vous n'avez même pas besoin de dépenser beaucoup de sous car plusieurs de ces équipements se retrouvent au sein des différents bazars organisés par les clubs de ski ou encore dans les magasins qui rachètent des équipements usagés.

Un bon habillement aussi est nécessaire. Le traditionnel habit de neige est parfait pour les jeunes de 3 à 6 ans. Par contre, au fur et à mesure que l'enfant augmentera ses déplacements, il aura très chaud dans des vêtements trop isolés. II faudra alors commencer à l'habiller comme un adulte soit un sous-vêtement en polypropylène qui ne garde pas l'humidité et un coupe-vent. S'il fait trop froid, on ajoute un polar. La tuque est essentielle puisque plus de 80 % de la chaleur se perd par la tête.

Des pieds ou des mains trop à l'étroit gèleront plus facilement. Il est préférable de porter une seule paire de bas avec un pied qui peut bouger légèrement dans la bottine que deux grosses paires très chaudes.

Par une belle journée hivernale quand la neige est au rendez-vous, quel que soit votre âge ou votre niveau d'habiletés, vous avez la garantie de vous amuser dehors avec votre famille ou vos amis et de terminer la matinée avec un bon chocolat chaud. Et qui sait, dans un avenir pas si lointain, si papa ou tante Carole n'auront pas toutes les difficultés à suivre la cadence de fiston ou de la prochaine « Beckie Scott » !


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive