Un week-end de compétitions
couronné de succès
au Parc du Mont-Orford

Montréal, 13 février 2007 – Les épreuves ski de fond du Parc du Mont-Orford présentées la fin de semaine dernière ont été couronnées de succès. En effet, les trois courses au programme, le sprint (style libre) Volvo Estrie Auto-Centre, la Coupe Atomic style libre samedi et style classique dimanche ont reçu un nombre record de 820 inscriptions. Dans les années antérieures, le nombre de participants variait entre 500 et 600 personnes.

Soulignons qu’une semaine plus tôt, les Championnats canadiens de l’Est présentés à Gatineau avaient eux aussi battus leur record d’inscriptions.

« La hausse du nombre de participants est très significative », indique Jean Pinard, vice-président du Club de ski de fond du Parc du Mont-Orford. « L’augmentation s’est surtout sentie dans la catégorie Juvénile (14-15 ans) et chez les maîtres. Il y a eu des courses annulées ou reportées plus tôt cette saison en raison du manque de neige. Alors, plusieurs clubs ont amené leurs jeunes compétiteurs qui ne venaient pas dans le passé. Les gens savaient que les conditions de neige étaient bonnes dans le Parc du Mont-Orford, ce qui les a possiblement incités à participer aux courses. »

Toujours selon M. Pinard, ce qui explique en partie le succès et la qualité de cet événement, c’est le travail des bénévoles qui sont de retour à chaque année. « Près de 100 bénévoles oeuvrent au bon déroulement des courses et plus de 80 % reviennent à chaque année. Et une majorité d’entre eux deviennent membres du club. Les gens sont fiers de ce qu’ils font et c’est un travail d’équipe. »

M. Pinard ajoute que le travail des bénévoles est d’ailleurs souligné à la fin de chaque saison, où ils sont invités à un souper qui est fait en leur honneur. « On s’en occupe bien. Certains sont spécialisés et font la même tâche à chaque année, ce qui assure un travail de qualité. »

La nouveauté de cette année a été l’ajout des épreuves de sprint style libre qui ont été présentées vendredi soir, au parc de la pointe Merry de Magog, situé au bord du lac Memphrémagog. Christine Bisson et Alex Harvey ont remporté les finales où 2500 $ en bourses étaient à l’enjeu. Harvey a d’ailleurs réalisé un triplé, cette fin de semaine, en signant aussi des victoires au 10 km libre et au 15 km classique.

Malgré le froid sibérien de -24 degrés, et sans compter les rafales de vent qui soufflaient en provenance du lac, les courses ont été couronnées de succès selon les organisateurs.

« Nous avons eu énormément de plaisir à travailler à cette course. Et malgré le froid, nous n’avons pas entendu un seul athlète nous parler de la météo. Je pense qu’ils ont bien aimé l’expérience. C’est un spectacle excitant et enlevant. C’est une belle épreuve pour faire connaître le sport aux gens », de conclure M. Pinard.

S’il est trop tôt pour dire que la présentation du sprint au centre-ville de Magog sera répétée l’an prochain, les organisateurs ont bien apprécié présenter cette épreuve.


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive