17 décembre 2007


Malgré un problème la jambe gauche, Alex Harvey
a décroché la médaille d’or aux 10 km classique.
photo : Léopold Rousseau

Le miracle Harvey !

Alex Harvey a montré de quel bois il se chauffe malgré le froid et la neige, hier matin, en dominant la course des 10 km classique sur une centaine de coureurs, la Coupe NorAm de ski de fond, disputée Valcartier.

« La course n’a pas été facile », a admis le fondeur de 19 ans, qui figurait parmi les premiers skieurs sur la ligne de départ. Même si Harvey réussissait «creuser un trou» dans les montées du premier tour de 5 km, ses adversaires le rattrapaient dans les descentes. Et pour cause, c’est lui qui «tapait» la neige et pavait la voie aux autres !

L’écart s’est davantage creusé au deuxième tour et Harvey a réussi se détacher du peloton de tête, terminant la course 29 min 41,5 s, six secondes devant son plus proche rival, l’Albertain Stefan Kuhn. La dernière fois que l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges a gagné la course de 10 km, c’était au Championnat canadien, il y a deux ans.

Ennuyé par un problème de mauvaise circulation sanguine la jambe gauche dès qu’il dépasse 15 minutes d’activité intense, Harvey a senti une faiblesse au deuxième tour. « Heureusement, c’est arrivé au point le plus haut du parcours. Après, il y avait seulement de la descente », a-t-il signalé. Il passera une résonance magnétique, mardi, pour déceler l’origine du malaise.

Cette médaille d’or vient mettre un baume sur son absence l’épreuve des 20 km, samedi. Puisque la course était trop longue par rapport l’état de sa jambe, il s’était abstenu d’y participer.

« Un miracle »
« C’est un miracle que mon fils ait terminé premier, s’est exclamé son père et illustre athlète olympique, Pierre Harvey. Alex avait l’air triste, ce matin (hier). Il ne peut pas exploiter son potentiel cause de sa jambe. »

Par pur plaisir, le vétéran de 50 ans a participé la même course que son fils, sa première de la saison. Il a fini 51e, au milieu de la masse de skieurs. « Par politesse, on dit que je suis dans la catégorie des maîtres. Moi, j’appelle ça des mononcles ! » s’est-il esclaffé. Il a tout juste devancé son partenaire d’entraînement depuis 20 ans, Jocelyn Vézina.

Touchette, 9e
Après avoir terminé 6e aux 20 km, samedi, Frédéric Touchette a enlevé le 9 rang des 10 km. « Je suis satisfait même si j’avais les jambes lourdes et un mal de gorge. Je me rapproche des leaders », a commenté le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges.

Selon l’entraîneur Louis Bouchard, c’est Valcartier que les huit skieurs du Centre national d’entraînement Pierre-Harvey ont connu leur meilleure Coupe NorAm de la saison.


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive