26 mars 2007

Milaine Thériault impressionnée

Nombreux sont les vétérans du ski de fond à s'épater des prouesses d'Alex Harvey et hier, c'était au tour de Milaine Thériault de sortir l'encensoir.

La fondeuse de Saint-Quentin, au Nouveau-Brunswick, a pourtant vu neiger. Celle qui a pris part aux Jeux olympiques de Nagano, Salt Lake City et Turin a côtoyé l'élite mondiale pendant nombre d'années.

Elle estime qu'Alex Harvey ne fait que commencer à s'affirmer sur la scène internationale. Ce n'est pas d'hier qu'elle observe son ascension d'un oeil attentif.

« Dire que je le gardais quand il était tout petit ! Aujourd'hui, c'est impressionnant de le voir avec tant de talent. Je serais prête à mettre bien de l'argent sur le fait qu'il deviendra un grand olympien », avance Thériault.

En athlète aguerrie, elle le met cependant bien en garde de brûler les étapes. « Tout déboule très vite en ce moment, mais il faut qu'il sache qu'une carrière dans le ski de fond, c'est très long. Oui, il y a 2010, mais il y a aussi 2014 et 2018 », souligne-t-elle.

La skieuse de 33 ans, qui en était fort probablement à ses derniers championnats canadiens, compte parmi ceux qui croient fermement qu'Alex Harvey a tous les atouts pour percer.

« Alex est très fort physiquement. Il est grand de stature, ce qui lui donne un avantage. Mais par-dessus tout, c'est un athlète qui a une bonne tête », analyse-t-elle.

Encore Dasha !
C'est sans trop de surprise que la Montréalaise Dasha Gaïazova a hérité du titre de championne canadienne en classe ouverte à l'épreuve de longue distance. Celle-ci a été coiffée au fil d'arrivée par Evelyn Dong, une Américaine qui ne lui ravit cependant pas le titre au pays.

« Je me sentais bien et j'ai commencé avec une bonne vitesse pour briser le peloton dès le départ. Dans l'ensemble, je suis très heureuse de mes championnats canadiens et de ma saison. En discutant avec Beckie Scott et Sara Renner, j'ai compris que le chemin sera long pour être forte en Coupe du monde », a-t-elle fait savoir.

Première réussie
L'Ontarien Dave Nighbor s'est montré le plus dominant en classe ouverte chez les hommes. L'athlète de 22 ans a causé une certaine surprise puisqu'il prenait part à sa toute première épreuve de longue distance sur 50 km.

« J'ai adoré ça et les conditions étaient très rapides. Je savais que Dan Roycroft (2e) serait très fort alors je l'ai attaqué. Je savais que mes chances étaient aussi bonnes que quiconque ici. C'est bien de l'emporter parce que je vise à être parmi les meilleurs skieurs au monde d'ici quelques années. Pour l'instant, je dois me maintenir parmi l'élite au Canada », a-t-il dit après sa victoire.


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive