Les deux relais de biathlon sur le podium

Red Deer (Alberta), 20 février 2019 - L’équipe québécoise composée de Léo Grandbois, Zachary Demers, Oliver Holden et Frédéric Hamel a remporté l’épreuve du relais 3 x 7,5 km en menant la course de bout en bout.

Léo Grandbois a effectué un départ canon en ski, a maintenu une bonne cadence sur le parcours en plus d’être parfait au champ de tir, procurant ainsi à son équipe une confortable avance de presque 2 minutes sur la Colombie-Britannique au moment de donner le relais à son coéquipier Zachary Demers. Ce dernier a gardé la tête de la course et l’équipe du Québec détenait une avance de plus d’une minute 30 secondes sur leurs rivaux britanno-colombiens au moment où le troisième relayeur, Oliver Holden, est entré en action. La Colombie-Britannique était cependant toujours un candidat potentiel à la médaille d’or, pouvant compter en fin de course sur le gagnant de la poursuite d’hier, Ryan Elden. Une chute d’Elden en ski de laquelle a résulté un dernier passage au tir plus compliqué en raison de son arme enneigée a considérablement creusé l’écart avec les Québécois, en plus de permettre à l’Alberta de prendre la deuxième position.

Le trio québécois a croisé le fil d’arrivée en 1 heure 4 minutes 44,4 sec, 1 minute 12,7 s devant les Albertains. Les Britanno-Colombiens ont complété l’épreuve 3 minutes 17 secondes derrière les gagnants.

« Nous avons tout exécuté selon les plans aujourd’hui. C’est formidable de compter sur le support de l’équipe et de la délégation du Québec aux Jeux du Canada. Mes coéquipiers et moi sommes très fiers de cette médaille d’or », a résumé Oliver Holden.

Plus tôt dans la journée, l’équipe féminine avec Frédérique Pérusse, Pauline Grandbois, Piaper Veinotte et Adrianna Emond a gagné la médaille d’argent. Les relayeuses en action aujourd’hui, Pérusse, Grandbois et Veinotte visait une place sur le podium à cette épreuve.

Troisième derrière les puissantes Albertaines et les Britanno-Colombiennes après la première relayeuse, les Québécoises ont par la suite profité d’un premier passage au champ de tir difficile avec trois cibles ratées pour la seconde athlète de la Colombie-Britannique pour s’emparer du deuxième rang qu’elles ont conservé jusqu’à la fin de la course. « J’étais très nerveuse lorsque ma coéquipière m’a donné le relais en deuxième place. Pendant tout le segment de ski, je me disais « Tu dois toucher les cibles». C’était Ok pour le tir, même si ma main était gelée. Tout ce que je voulais c’était de creuser l’écart avec la troisième équipe », a raconté Piaper Veinotte.

Les Québécoises ont complété l’épreuve 4 minutes 22,7 secondes derrières l’équipe de l’Alberta qui a totalement dominé la compétition.

Les compétitions de biathlon se poursuivront jeudi avec le 10 km chez les femmes et le 12,5 km chez les hommes.

Entrevue avec les médaillés d’or du relais masculin


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

skidéal
depuis plus de 20 ans