Alex Harvey et Devon Kershaw récoltent l’or et le bronze
par une journée magique en finale de Coupe du Monde en Suède

Falun, Suède, 16 mars 2012 — Les Chevaliers nordiques du Canada, Alex Harvey et Devon Kershaw, sont devenus les premiers hommes canadiens à monter ensemble sur le podium de compétition individuelle de Coupe du Monde de ski de fond, récoltant les médailles d’or et de bronze à Falun, Suède.

Harvey, 23 ans, est devenu le troisième homme canadien à l’emporter dans une épreuve de Coupe du Monde de ski de fond, avec un chrono en or de 8:16.8 au prologue masculin du 3,3 kilomètres en style libre.

Plus beau encore, sa première victoire s’est réalisée sur le même parcours où son père Pierre, la légende canadienne de ski de fond, avait inaugurée la piste vers la victoire pour les skieurs canadiens, remportant la première de ses trois victoires de Coupe du Monde il y a 25 ans, en 1987, et répétant l’exploit encore une fois en 1988. Pierre Harvey avait une perspective idéale au bord de la piste pour célébrer ce moment historique avec son fils dans l’aire d’arrivée vendredi.

« C’est une journée merveilleuse pour moi, décrocher ma première victoire individuelle sur le même parcours où mon père avait gagné pour la première fois en 1987 » a dit Harvey cadet. « Au moment où j’ai appris que j’avais gagné, j’étais aux anges. J’ai couru sur mon père et je l’ai embrassé, et Devon aussi, qui était tout près. Les techniciens de fartage étaient là et toute l’équipe faisait la fête. C’est un moment vraiment spécial. »

C’est la sixième médaille dans la jeune carrière de trois ans d’Alex Harvey, de St-Ferréol-les-Neiges, et la troisième de cette saison. Il a gagné la médaille d’argent dans une épreuve de ski classique de 15 kilomètres au Tour de Ski au mois de janvier, puis il a mis la main sur une médaille de bronze plus tôt ce mois dans un skiathlon à Lahti, Finlande.

« J’ai eu des épreuves merveilleuses cette année, mais j’en ai eu des difficiles aussi » a dit Harvey. « Je me fie toujours à moi-même et je me savais capable de gagner. »

Harvey était entouré au podium par son coéquipier et co-médaillé de Championnat du Monde, Devon Kershaw, médaillé de bronze en 8:19.9.

« Avoir Devon à mes côtés au podium a rendu ce moment tellement spécial » a dit Harvey, qui grimpe au troisième rang de classement de mini-tournée de finale de Coupe du Monde. « Nous nous entraînons ensemble tous les jours. Nous partageons une chambre en tournée et nous sommes de bons amis. Nous ne sommes jamais satisfaits et nous cherchons toujours à nous améliorer. C’est très spécial. »

« Voir Alex gagner, je tenais tellement à cela. C’est l’athlète le plus confiant de ma connaissance et il a raison de l’être. C’est un vrai élite » a dit Kershaw. « La victoire d’Alex aujourd’hui a fait de cette journée un moment magique dont toute notre équipe se souviendra pour toujours. »

Le meneur au classement général de Coupe du Monde, Dario Cologna, de Suisse, a fini au deuxième rang en 8:17.0.

La médaille de bronze d’aujourd’hui pour Kershaw, 29 ans, a plus ou moins bouclé la boucle sur une deuxième place au classement général de Coupe du Monde pour lui, et du coup il devient le fondeur canadien le plus réussi dans l’histoire de ce sport au pays.

Avec deux épreuves toujours à contester, Kershaw compte déjà deux médailles d’or et trois médailles de bronze par cette saison remarquable. Le vétéran de deux Jeux Olympiques a également décroché une quatrième place au classement général du redoutable Tour de Ski, pour s’imposer comme l’un des meilleurs fondeurs complets au monde.

« Avoir le deuxième rang au classement général est génial, et un peu difficile à comprendre à l’heure actuelle, avec deux épreuves qui restent à faire » a dit Kershaw, qui a enchaîné que le Canadien Ivan Babikov avait remporté la victoire à la toute dernière épreuve de Tour de ski en 2009. « Je ne suis pas sûr combien de skieurs canadiens – de fond ou alpins – ont jamais occupé le deuxième rang au classement général. »

« J’avais depuis le début de la saison l’objectif de me classer parmi les trois premiers » a précisé Kershaw. « Je voulais être au top-3 au Tour de ski, et ce résultat de quatrième place me tracasse toujours, mais cela m’a servi de motivation pour le reste de l’année et pour le classement général de Coupe du Monde. Je ne croirai pas jusqu’à ce que je le vois écrit en toutes lettres, mais finir au deuxième rang – c’est quelque chose de très grand. »

Beckie Scott était la seule autre fondeuse canadienne à se classer au top-3 au classement général de Coupe du Monde; elle a fini au deuxième rang en 2006.

Len Valjas, 23 ans, de Toronto, continuait à faire impression lui aussi vendredi. Le double médaillé de Coupe du Monde a grimpé au troisième rang du classement général de mini-tournée, à mi-chemin des Finales, du fait de son résultat de 21e place en 8:34.0. Le Calgarois Kevin Sandau a complété le contingent canadien au prologue, finissant 45e en 8:55.8.

« Sans aucun doute, nous avons la meilleure équipe au monde de ski de fond masculin à l’heure actuelle » a dit Kershaw. « Nous tirons tellement de motivation les uns des autres et nous sommes vraiment la meilleure équipe qui soit. »

Le double podium de vendredi augmente à 12 le total de médailles de Coupe du Monde pour le Canada cette saison, dépassant du coup l’objectif collectif de dix que l’équipe s’était fixé en début de saison. Le Canada a vu l’un de ses athlètes finir parmi les cinq premiers au classement à presque chaque événement de Coupe du Monde de cette saison.

Entre-temps, Dasha Gaiazova menait les dames canadiennes dans le top-30 au prologue féminin de 2,5 kilomètres. L’athlète olympique, native de Banff, Alta., a fait un chrono de 7:27.5 pour finir au 27e rang. Chandra Crawford, de Canmore, Alta., s’est classée 45e en 7:43.1, alors qu’Alysson Marshall, de Salmon Arm, C-B, était 49e à traverser la ligne d’arrivée (8:07.2).

La Norvégienne Marit Bjoergen est sortie avec la victoire à l’épreuve féminine, avec un temps de 6:54.4. La Suédoise Charlotte Kalla a mis la main sur la médaille d’argent en 7:00.6, et une autre Norvégienne, Marthe Kristoffersen, a mis 7:05.8 pour s’accrocher à la médaille de bronze.

Les Finales de Coupe du Monde continuent samedi à Falun, Suède, avec des épreuves de départ de masse de 10 et de 15 kilomètres en style classique.


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive