Devon Kershaw inscrit le troisième chrono
en vitesse pour finir au quatrième rang

5 janvier 2012 - TOBLACH, Ita. - Le Canadien Devon Kershaw a réalisé l’épreuve d’une vie, décrochant le troisième chrono en vitesse à la septième étape très importante du Tour de Ski – une épreuve de poursuite de 32 kilomètres, de Cortina à Toblach, Italie.

« C’est une épreuve à laquelle je pense constamment, depuis 365 jours. J’avais les nerfs en boule hier soir et ce matin était incroyable » a dit Kershaw, 29 ans. « C’était probablement la meilleure épreuve à pas de patineur que j’aie jamais eue. J’aurais jamais imaginé skier avec autant de puissance que cela. »

Quatrième à quitter la ligne de départ, avec un retard d’un peu plus de deux minutes sur le meneur au Tour, Dario Cologna, basé sur ses résultats cumulatifs aux six premières étapes, le natif de Sudbury a eu le troisième chrono en vitesse de la journée, une heure, huit minutes, 35 secondes (1:08:35) et a franchi la ligne d’arrivée en quatrième place.

Kershaw, médaillé de Coupe du Monde à sept reprises, skiait seul pour les cinq premiers kilomètres sur la piste en col de montagne quittant Cortina, en attendant de former un peloton de chasse avec le Suédois Marcus Hellner, le Russe IIiya Chernousov, Lukas Bauer, de République Tchèque, et Maurice Magnifcat, de France.

Kershaw maîtrisait parfaitement sa tactique, skiant dans le peloton pour parcourir le long amont graduel qui marque les 11 premiers kilomètres de la piste vers Toblach, et conservant son énergie à la descente, où il a attaqué avec Hellner et Magnifcat pour fermer l’avance du Norvégien Petter Northug et du Russe Alexander Legkov, qui étaient deuxième et troisième à quitter la ligne de départ.

S’entretenant en anglais avec Hellner et en français avec Magnificat aux 20 derniers kilomètres, Kershaw, bilingue, gagnait 50 secondes sur le meneur au classement général et a traversé la ligne d’arrivée dans le peloton de chasse, avec un chrono total de 1:10:42.0

« J’ai quitté la ligne de départ de manière contrôlée, et je me sentais super bien. Je travaillais très bien avec Marcus Hellner et Maurice Manificat » a dit Kershaw, qui compte maintenant un retard d’environ 90 secondes sur le meneur pour aborder les deux dernières épreuves de cette fin de semaine. « Ils travaillaient un peu plus à la montée, mais à la descente c’était que Hellner et moi, et je fonçais sur les 16 kilomètres qui restaient, donc j’étais épuisé à la fin. Je me sens très bien et je suis super heureux que mon corps m’a donné ce que je lui ai demandé. »

Le Suisse Dario Cologna menait du début jusqu’à la fin pour traverser la ligne d’arrivée avec un temps de 1:09:25.2. Le Norvégien souffrait à cette septième étape mais s’accrochait à deuxième place en 1:01:41.0. Le Russe Alexander Legkov a traversé la ligne d’arrivée en troisième place, avec un temps de 1:10:41.6.

Alex Harvey, de St-Ferréol-les-Neiges, a réussi à protéger son rang de neuvième place au classement général du Tour avec un temps de 1:12:18.0, en dépit d’une épreuve difficile en Italie.

« J’avais les mollets super tendus et les jarrets aussi, en début d’épreuve » a dit Harvey. « Je me sentais beaucoup mieux aux quatre derniers kilomètres, et c’est alors que je me rattrapais aux meneurs, mais je suis déçu. »

Ivan Babikov, de Canmore, a réalisé lui aussi du progrès au classement général après une bonne sortie jeudi, finissant 13e par son temps écoulé de 1:09:28.6, soit 35e à la poursuite, en 1:16:06.3.

« Je suis heureux d’avoir gagné du temps sur les meneurs et de m’être rapproché au top-20 » a dit Babikov, 31 ans. « Ce n’était pas mon meilleur effort au pas de patineur, mais j’en suis satisfait. Le poignet va mieux à chaque jour et j’espère concourir à 100 pour cent cette fin de semaine. »

La prochaine et la dernière escale pour les athlètes est Val di Fiemme, Italie, où se dérouleront les deux dernières étapes de ce Tour de Ski à neuf volets. Le Tour prend un jour de congé vendredi avant de reprendre avec la huitième étape, une compétition de ski classique à départ de masse sur 20 kilomètres, qui aura lieu samedi.


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive