15 mai 2012

Vacances terminées

Les vacances sont déjà choses du passé pour moi, mais je n’en suis pas déçu pour autant, croyez- moi !

J’ai officiellement repris l’entraînement le 30 avril en vue de la prochaine saison. Comme je le mentionnais dans ma dernière chronique, j’avais vraiment hâte de reprendre l’action, surtout lors des quatre ou cinq derniers jours. Je m’entraîne donc ici à Québec depuis près de deux semaines. Mon entraînement est assez varié. Pour l’instant, je fais beaucoup de course à pied, de skis à roulettes, de vélo de montagne en plus de m’entraîner en salle.

Je m’entraîne pas mal sept jours sur sept, mais mon entraînement varie à chaque jour. Par contre, pour vous donner une idée de ce que peut ressembler à une journée d’entraînement pour moi par les temps qui courent, mercredi dernier, j’ai fait deux heures de ski à roulettes dans l’avant midi, où j’ai travaillé des aspects techniques. Par la suite, en après-midi, j’ai passé environ une heure trente à faire de la musculation au gym avant d’assister à un cours à l’université Laval, où je poursuis une session d’été dans le cadre de mes études en droit.

Concilier les études et le sport n’est pas quelque chose de difficile pour moi.

Mieux que l'an dernier
Il est certain que les résultats de l’an dernier m’encouragent beaucoup pour la prochaine saison. J’ai toujours voulu faire partie de l’élite mondiale, et on apprend chaque année. Par contre, je n’ai pas changé ma façon d’approcher l’entraînement. Mon entraîneur Louis Lemieux et moi avons changé quelques aspects de mon entraînement, mais la base reste la même.

Ce qui m’encourage énormément, toutefois, est la tenue de mon dos. Je suis rétabli à 100 % contrairement à pareille date l’an dernier, où je ne pouvais même pas faire de course à pied. C’est donc un meilleur départ qu’en 2011.

Du ski au surf !
Avant de recommencer l’entraînement, j’ai profité de mes vacances pour faire une escapade au Nicaragua avec quelques amis.

Au total, nous y avons passé 11 jours. Sur ces 11 jours, neuf ont été consacrés à la pratique d’un sport un peu plus estival que le ski de fond : le surf. Ce fut vraiment plaisant, surtout que Dame Nature a été assez clémente pour nous : on n’a eu que du beau temps avec des températures variant entre 30 et 35 degrés Celsius.

Nous avons visité deux endroits pour pratiquer le surf et chacune de ces localisations contenait trois ou quatre plages différentes. Ça nous a donc permis de pouvoir explorer plusieurs plages différentes. La plupart du temps, je le passais dans l’eau à tenter de m’améliorer en surf. Le reste, je le passais sur la plage simplement à relaxer.

Chose certaine, il est très difficile de s’améliorer en surf. Il faut prendre chaque étape une à la fois. Pour l’instant, je n’envisage pas d’en faire un après-carrière !

Décrocher
Malgré tout le plaisir et le beau temps que nous avons eu au Nicaragua, les vacances m’ont surtout permis de refaire le plein et de déconnecter. Pouvoir passer quelques jours à l’écart de toutes les demandes, que ce soit au niveau des médias, des écoles ou des commanditaires m’a fait du bien.

Je suis parti avec quelques skieurs mais d’autres qui ne pratiquaient pas mon sport, mais qui étudient à l’université de Victoria. Ça m’a donc permis de pouvoir parler d’autre chose que de ski tout en explorant une nouvelle culture.

Propos recueillis par Kevin Dubé


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive