5 mars 2012

Pas de surprise, 44e comme prévu!

La médaille de bronze de samedi doit être vue comme un boni dans la fin de semaine d’Alex Harvey, en Finlande, puisque le 44e rang d’hier à l’épreuve de sprint était... normal !

La proximité entre le récent camp de préparation en altitude dans les Dolomites italiennes et la Coupe du monde de Lahti a fait ressentir ses derniers effets. Le fondeur québécois et son coéquipier Devon Kershaw (51e) n’avaient tout simplement pas l’explosion requise pour se démarquer dans l’épreuve d’hier, jouée sur un parcours de 1,4 km.

« Je me sentais comme hier (samedi). J’avais l’endurance, mais c’est juste que je n’étais pas assez rapide, tout simplement », a dit Harvey, qui n’a pas réussi à se qualifier pour les rondes éliminatoires, mais qui demeure au sixième rang au classement général.

Le dernier droit

Troisième au skiathlon de 30 km de samedi, l’athlète de 23 ans s’envole ce matin pour Oslo pour amorcer le dernier droit de sa saison en Coupe du monde de ski de fond. Une autre épreuve de sprint l’attend à Drammen, mercredi, à une heure de la capitale norvégienne, suivie de la classique mythique de 50 km d’Holmenkollen, samedi prochain.

« Même si la forme de la compétition me convenait bien, ici en Finlande, il était prévu qu’on mette plutôt l’accent sur les deux dernières fins de semaine de la saison.

Tant mieux si j’ai gagné une médaille hier (samedi), mais on ne s’attendait pas aux meilleurs résultats après être sorti d’un camp en altitude », explique le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges, qui clôturera sa saison aux finales de la Coupe du monde en Suède, du 14 au 18 mars.


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive