3 janvier 2012

Harvey au 29e rang

Piel Côté

Alex Harvey, mal échauffé pour cette quatrième étape du Tour de ski, a dû se contenter de la 29e place aux cinq kilomètres de Toblach, en Italie. « La boucle d'échauffement était à plat, et normalement, j'aime faire un échauffement agressif, mais je n'ai pas pu aujourd'hui (mardi) », a commenté celui qui a réalisé un temps de 14 min 27 s.

Déçu de son résultat, Harvey a mentionné qu'il se sentait pourtant bien en matinée. « Je pensais être bon pour faire un top 5 facilement », a-t-il affirmé au bout du fil.

Cette étape n'a pas mal débuté pour lui, mais à compter de la mi-parcours, il a constaté que son corps ne serait pas en mesure d'encaisser la rudesse de l'épreuve. « Les deux-trois derniers kilomètres m'ont rentré dedans. Le corps n'était pas prêt à recevoir autant d'acide lactique. »

Ce faisant, Harvey a concédé quatre places au classement général. Il se retrouve maintenant au 15e rang, une position qui ne lui fait pas plaisir. « Je m'attends à mieux. On dirait que chaque jour, il manque un petit quelque chose », a-t-il lancé, assurant qu'il n'était pas au Tour de ski pour se contenter de la 15e ou de la 20e place au général.

Kershaw au pied du podium
Son coéquipier Devon Kershaw a continué de bien faire. Il a conclu l'étape de Toblach en un temps de 14 min et 14 s, en 18e place, mais surtout, il occupe le cinquième échelon du classement global du Tour.

Jusqu'ici, Kershaw a skié durant 1 h 52 min et 41 s et son plus proche adversaire possède une avance de 15 secondes. Le meneur, le Suisse Dario Cologna, est quant à lui en avance de 90 secondes sur Kershaw.

Pour la sixième des neuf étapes du Tour de ski, les hostilités se tiendront pour la seconde journée d'affilée à Toblach, où les athlètes se feront la lutte dans un sprint d'une longueur de 1,2 kilomètre.

Du bonus en jeu
Les 30 premiers passeront aux rondes éliminatoires, qui se feront sous forme de tableau pyramidal à simple élimination. Celui qui remportera la finale se verra attribuer une minute de bonus et le 30e obtiendra une seconde.

Pour Harvey, l'objectif est de se tailler une place en demi-finale. Il pourrait bénéficier d'une vingtaine de secondes de bonus, ce qui lui permettrait d'être plus offensif dans la septième étape de 35 kilomètres.

« Cela me permettrait de m'approcher davantage des leaders et du top 10 », a fait savoir Harvey.


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive