Chandra Crawford gagne la médaille d’argent
dans une épreuve du sprint
en Coupe du Monde de ski de fond

18 décembre 2011, ROGLA, Slovénie — Chandra Crawford a offert à l’équipe canadienne de ski de fond le meilleur cadeau de Noël qu’on puisse demander – une médaille d’argent en Coupe du Monde.

Crawford, 28 ans, est montée sur le podium pour la première fois depuis trois ans, s’accrochant à la médaille d’argent dans un sprint acharné à pas de patineur, dimanche à Rogla, Slovénie.

« Je suis absolument ravie de faire le saut au podium, et je suis tout aussi heureuse pour notre équipe, qui fonce depuis deux mois » a dit la Championne des Jeux olympiques 2006. « Je ne pensais qu’à cela (les fêtes de Noël) ce matin avant la finale. Les techniciens de fartage m’ont dit, juste avant la finale : d’ici cinq minutes c’est Noël. J’avais la chance de disputer les médailles aujourd’hui et je voulais faire de mon mieux; c’était un grand cadeau de pouvoir faire cela pour toute l’équipe. »

Se qualifiant en 17e place, Crawford a adopté un plan très simple – rester dans la foulée de son amie américaine Kikkan Randall, qui avait obtenu la victoire aux deux dernières épreuves du sprint.

« J’étais complètement épuisée ce matin et je ne me sentais pas bien du tout » a dit Crawford. « Tout le monde connaît cet épuisement, mais on sait aussi que la performance au ski de fond ne reflète pas toujours l’état d’esprit ou de santé. Ma stratégie était de suivre Kikkan. Si je sais rester avec elle, ce sera une bonne sortie. À la finale elle est tombée, et c’était un revers malheureux, car nous voulons toujours un podium nord-américain, avec nous deux ensemble, mais j’ai pris la relève pour compléter ma partie de la mission. »

La Norvégienne Maiken Caspersens Falla a attaqué aux derniers mètres de l’épreuve pour ouvrir une avance sur Crawford et mettre la main sur la médaille d’or; la Suédoise Ida Ingemarsdotter a eu la médaille de bronze.

C’est la première médaille d’argent en carrière pour Crawford. La médaillée d’or des Jeux Olympiques de 2006 compte aussi deux médailles d’or et deux médailles de bronze en carrière de Coupe du Monde.

Il était seulement question de quand l’un des Canadiens affamés d’une médaille aurait son moment : toute l’équipe frôle le podium à chaque semaine de cette première étape du calendrier de Coupe du Monde. Crawford elle-même flirtait avec le podium avec un résultat de neuvième place et un autre de quatrième place à ses deux premiers sprints à pas de patineur de cette saison de Coupe du Monde.

« Tout le monde décroche des records personnels et les techniciens de fartage nous donnent des skis merveilleux, donc l’inspiration est tout partout au sein de cette équipe » a dit Crawford. « Mais ce résultat m’est super important. C’est un long hiver de compétition, et c’est un moment opportun de gagner une médaille pour notre équipe, juste avant les fêtes et le Tour de Ski. »

Dasha Gaïazova, de Banff, s’est qualifiée aux séries aussi, mais son vœu de Noël s’est vu refuser en deuxième série, où elle a traversé la ligne d’arrivée en cinquième place; elle a fini au neuvième rang du classement général.

Trois hommes canadiens se sont qualifiés au top-30 pour les séries, mais ils ont été tous éliminés au quart de finale. Le copain de Crawford, Devon Kershaw, 28 ans, de Sudbury, s’est classé 15e et le Torontois Lenny Valjas a eu le 18e rang, avec Alex Harvey, de St-Ferréol-les-Neiges, dans sa foulée en 19e place.

La victoire à l’épreuve masculine a été remportée par le Suisse Dario Cologna. Le Russe Nikolay Morilov a fini en deuxième place et le Norvégien Anders Gloeersen était le troisième à franchir la ligne d’arrivée.

Trois autres Canadiens sont partis à ces épreuves mais ne se sont pas qualifiés aux séries. Les spécialistes de distance Graham Nishikawa, de Whitehorse et Ivan Babikov, de Canmore, se sont classés 62e et 74e respectivement. Perianne Jones, d’Almonte, Ont., concourait malgré une maladie qui la tracassait et s’est classée 52e.

La Coupe du Monde cède temporairement la place au Tour de Ski, qui commencera juste après les Fêtes. Les meilleurs fondeurs et fondeuses au monde concourront à neuf épreuves sur 11 jours, dans 5 villes et deux pays. La première compétition aura lieu le 29 décembre à Oberhof, Allemagne.


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive