27 novembre 2011

Harvey revient en force

Alex Harvey a fait oublier les performances décevantes de vendredi et samedi, hier, lorsqu’il a pris le septième rang de l’épreuve de poursuite sur 15 km à la Coupe du monde de ski de fond de Kuusamo, en Finlande.

Kevin Dubé

Parti 24e, à 80 secondes des meneurs au cumulatif, Harvey a bouclé l’épreuve en 38 min 21,2 s, un peu plus de 21 secondes derrière le gagnant, le Kazakh Alexey Poltoranin.

« Ça a été difficile au départ. En partant 24e, tout le monde part sensiblement en même temps. Alors, tu essaies de rattraper le gars devant toi, qui, lui, essaie de rattraper l’autre devant lui. Les cinq premiers kilomètres ont été vraiment rapides, je pensais que j’allais exploser! Heureusement, j’ai tenu le coup et ça me donne vraiment des points importants pour la Coupe du monde », expliquait le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges lorsque joint par téléphone, hier.

Ce résultat permet donc à Harvey de terminer au 11e rang du classement général de ce minitour de trois épreuves. Le Norvégien Petter Northug a conclu la fin de semaine au premier rang, devançant le Suisse Dario Cologna et son compatriote Eldar Roenning. Le coéquipier de Harvey, Devon Kershaw, a également connu une bonne journée, terminant huitième pour prendre le 20e rang du classement général.

Soulagement
Le résultat d’hier avait certainement l’effet d’un baume pour Harvey, qui, après une excellente cinquième place lors des 15 km libre en Norvège la semaine dernière, avait connu des moments plus difficiles lors des deux premières épreuves en Finlande.

« J’avais un peu le moral à terre après ma journée de samedi. En soirée, j’ai essayé de trouver du positif des deux courses que j’avais faites et de voir celle d’aujourd’hui comme une opportunité de me reprendre, et c’est finalement ce qui s’est produit. » Harvey ciblait effectivement des points positifs de sa fin de semaine, surtout de la journée de vendredi.

« Quand on regarde ça, Petter Northug (gagnant au classement général) a terminé 28e vendredi, et moi 29e. C’était vraiment une journée faite pour les sprinters purs, ceux qui ne font même pas les longues distances, car ils n’ont pas d’endurance, mais qui sont très rapides. Pour samedi, ce n’était qu’une mauvaise journée pour moi, mais ça arrive. »

Harvey participera à un camp d’entraînement en altitude en Italie lors des deux prochaines semaines, en préparation au Tour de ski qui se tiendra du 29 décembre au 8 janvier prochains. Il fera toutefois un aller-retour à Dusseldorf, en Allemagne, le week-end prochain, pour prendre part à l’épreuve de sprint de la Coupe du monde, samedi.


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive