4 mars 2011

Le pied de nez de Northug fait des vagues

Le Norvégien Petter Northug a relancé vendredi la guerre des mots avec la Suède en finissant sur un pied de nez à l'adresse des Suédois le relais messieurs (4x10 km) remporté par la Norvège aux championnats du monde de ski de fond.

Après s'être magistralement détaché du groupe de tête dans la dernière montée, Northug a brusquement freiné juste avant la ligne d'arrivée qu'il a franchie au tout dernier moment et latéralement pour mieux écoeurer son poursuivant suédois, Marcus Hellner.

Le geste du jeune génie norvégien de 25 ans, souvent qualifié d'arrogant, lui a valu d'être qualifié de "cochon" par un consultant de la télévision suédoise SVT.

"Ca, ça n'a pas sa place dans le ski", a renchéri un autre commentateur de SVT.

Impénitent, Northug a estimé que son finish était "digne d'un Oscar". "Il fallait bien leur donner un petit espoir", a déclaré le Norvégien, qui avait dû s'incliner face à Hellner au sprint (style libre) il y a huit jours.

"Il faut que cela fasse un peu mal en Suède. Alors, on a rempli notre contrat en plus de remporter l'or", a-t-il dit, interrogé sur les réactions négatives provoquées par son geste.

Hellner, de son côté, a conservé son flegme. "C'est le style de Petter. Un peu arrogant", a-t-il dit.

"C'aurait été marrant qu'il tombe", a estimé son coéquipier Johan Olsson.

Le pied de nez de Northug n'a pas non plus été du goût des autres délégations. "On devrait avoir un peu plus de respect pour les concurrents", a déclaré le coach italien Silvio Fauner.

"Je ne pense pas que les Norvégiens soient fiers de ce que Petter a fait mais Petter est encore jeune", a renchéri son homologue allemand, Jochen Behle, dont l'équipe est arrivée troisième.


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive