6 mars 2011

Fini la controverse ?

Le différend opposant Alex Harvey et son coéquipier Ivan Babikov se serait adouci, a expliqué, dimanche, le fondeur québécois.


Journal de Québec

« Je peux comprendre qu’il n’ait pas été d’accord. Ce que je n’ai pas compris, c’est qu’il exprime son désaccord seulement la veille de la course, alors que c’est une option pour moi (de faire l’impasse sur le relais) qui existait avant même le début de la saison.

« À l’avenir, il faut espérer que si quelqu’un n’est pas d’accord avec des décisions, il devra en parler plus tôt », a expliqué Harvey, qui se disait convaincu que « la relation va revenir à la normale dans les prochains jours ».

Northug s’en inspire
Harvey a laissé en souvenir au peuple norvégien un geste qui a même inspiré leur dieu qu’est Petter Northug fils.

Lors de sa victoire avec Devon Kershaw au sprint par équipe, Harvey a porté un index à sa bouche pour illustrer la première médaille de l’histoire du Canada à ces championnats, une mimique que Northug a répétée vendredi lors de la conquête de la médaille d’or par les Norvégiens au relais 4 X 10 km.

« J’étais assis à ses côtés à la remise des médailles (dimanche). Northug m’a raconté qu’il cherchait une manière de célébrer si son équipe devait remporter l’or cette journée-là, alors il m’a avoué s’être inspiré de ce que "le petit jeune» avait fait", nous a rapporté, amusé, "le petit jeune" Harvey.

Fin de saison
Le fondeur québécois s’engage maintenant dans la finalité de sa saison en Coupe du monde. Il se dirige vers Lahti, en Finlande, où il s’engagera dans une poursuite de 20 km et un sprint individuel, en fin de semaine prochaine. Il participera ensuite à trois épreuves aux finales de la Coupe du monde en Suède, à Stockholm et Falun.

« Alex aura tous les formats de courses qui l’intéressent et il est au sommet de sa forme, ne l’oublions pas. Assurément, il sera intéressant à surveiller », a rappelé son entraîneur, Louis Bouchard.

Le Québécois occupe le 10e rang au cumulatif de la Coupe du monde, un classement mené par le Suisse Dario Cologna, suivi de l’illustre Northug.


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive