Hiver 2003-2004

Les dessous du 21e siècle

Alain Dufort

L’hiver, ce monstre qui crache vent, neige, glace et pluie, en effraie plus d’un lorsque vient le temps de se mettre le bout du nez dehors (surtout lorsqu’il s’agit de l’affronter dans un combat à finir, jour après jour, pendant plusieurs mois). Certains y renoncent carrément et décident de rester emmitouflés à l’intérieur. D’autres, valeureux combattants, partent avec leurs souliers de course, leurs skis, leurs raquettes ou leurs bottes et passent à l’attaque.

Cependant, si vous décidez de jouer les " Rocky " du 21e siècle avec t-shirt, " kangourou " et pantalon de coton ouaté, la lutte sera moins chaudement disputée qu’elle ne devrait l’être. Un choix judicieux de vêtements rendra la bataille agréable à gagner, même si aux yeux de bien des gens le combat semble inégal.

Le choix du sous-vêtement est le premier pas vers la conquête de l’hiver. Ce choix doit toutefois se faire en prenant en considération plusieurs éléments :

1. La température extérieure (ne pas oublier le facteur vent)
2. L’activité pratiquée
3. Le temps que vous allez passer à l’extérieur (courir 45 minutes à -10ºC, ce n’est pas comme aller faire une journée de ski de fond)
4. Votre tolérance au froid (certaines personnes sont plus frileuses que d’autres)
5. L’intensité de l’activité.

À partir du moment où vous pouvez déterminer ces cinq éléments, vous êtes en mesure de choisir le sous-vêtement approprié.

Le système multicouche est encore ce qu’il y a de mieux. La première couche (près de la peau) laisse passer l’humidité le plus rapidement possible et vous garde au sec. La deuxième couche vous isole du froid ou du vent selon les éléments et la troisième vous protége du vent et des précipitations.

La fibre la plus performante sur le marché en ce moment est le polyester. Il prend différents noms selon les fabricants, mais de Craft à Patagonia en passant par Chlorophylle et Louis Garneau, le polyester est la fibre. Le tissage, la texture, la douceur et l’apparence peuvent varier, mais le polyester est votre arme de prédilection pour affronter le monstre.

Évidemment, un seul sous-vêtement ne peut à lui seul remplir toutes les fonctions. Il y a donc différentes épaisseurs et différentes coupes pour répondre aux besoins de tous. Certains sont plus ajustés, d’autres ont un col avec fermeture éclair, des manches courtes, des modèles pour femmes, pour hommes, etc. À partir du moment où nous avons toutes les informations en main, nous sommes en mesure de vous aider à choisir ce qui vous convient le mieux.

Le sous-vêtement ne pourra à lui seul vous faire gagner la rude bagarre contre le monstre hivernal. Il fait partie d’une stratégie globale qui inclut une deuxième et une troisième couche selon les besoins.

Au fil des ans, nos conseils ont aidé de nombreuses personnes à pratiquer leurs activités favorites et même à apprécier l’hiver. Un dernier conseil... au lieu de vous laisser influencer par les annonceurs de radio et de télévision qui, au premier flocon de neige, vous demandent d’écouter leur émission et de rester à la maison, bougez! Habillez-vous correctement et allez courir dans vos rues de quartier, allez skier dans les parcs et les montagnes du Québec... allez jouer dehors. Vous ne le regretterez pas !


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

matériel et techniques mise en forme où faire du ski condition des pistes la course autres sites