Le biathlon

À l'origine une technique de chasse, le biathlon, dérivé du mot grec signifiant «deux concours», est un sport olympique d'hiver qui allie le ski de fond style libre et le tir de précision avec une arme de petit calibre.

Les épreuves sont disputées individuellement ou par équipes de quatre hommes ou quatre femmes. Les phases de tir en position couchée ou debout consistent en cinq coups tirés sur des cibles se trouvant à une distance de 50 mètres. Le diamètre des cibles est de 45 mm pour les tirs en position couchée et de 115 mm pour le tirs en position debout. Le classement final est déterminé par le temps total utilisé et le succès des tirs. Cette discipline requiert de la vitesse, de l'endurance et du calme, trois qualités qui sont presque contradictoires mais à la fois essentielles à la réussite de ce sport.


photo : Kevin Lamarque

LES ÉPREUVES DU BIATHLON CHEZ LES FEMMES

INDIVIDUELLE
La compétiton individuelle se court sur une distance de 15 kilomètres ayant une différence d'élévation de 600 à 750 mètres. Les compétitrices partent à intervalles de 30 secondes ou une minute, selon les compétitions. Il y a quatre sessions de tir de cinq cibles chacune, soit en position couchée, debout, couchée et finalement debout. Une pénalité d'une minute est ajoutée au temps pour chaque cible ratée.

SPRINT
Le sprint se court sur une distance de 7,5 kilomètres sur un terrain ayant une différence d'élévation de 300 à 450 mètres. Les compétitrices partent à intervalles de 30 secondes ou une minute, selon les compétitions. Il y a deux sessions de tir de cinq cibles chacune, l'une en position couchée et l'autre en position debout. La première se situe environ 2,5 km après le départ, la seconde à environ 5 km. Pour chaque cible manquée, la compétitrice doit faire une boucle additionnelle en ski de 150 mètres, ce qui ajoute au temps et à la fatigue. Le sprint est une épreuve très rapide.

RELAIS
Le relais se court en équipe de quatre sur une distance de 30 kilomètres où chaque compétitrice skiera 7,5 kilomètres et aura deux sessions de tir de cinq cibles chacune, l'une en position couchée et l'autre en position debout. Le départ est donné en même temps pour chaque équipe, ce qui rend la compétition fort intéressante. À la différence des autres compétitions, chaque athlète dispose de huit cartouches pour toucher les cinq cibles d'une session de tir. Pour chaque cible manquée après avoir tiré les huit cartouches, une bouche additionnelle en ski de 150 mètres doit être effectuée.

ÉQUIPE
La compétition par équipe se court sur une distance de 7,5 kilomètres en équipe de quatre, qui skieront ensemble et en même temps. Il y a deux séances de tir où deux skieuses de l'équipe devront tirer cinq cibles chacune. Deux de ces séances sont en position couchée, les deux autres en position debout. Les membres de l'équipe doivent arriver en groupe à chaque pas de tir. Les deux athlètes qui n'ont pas à tirer durant l'une des séances se tiennent un peu à l'écart car elles devront (toutes les deux) faire une boucle additionnelle en ski de 150 mètres pour chaque cible manquée. A l'arrivée, tous les membres de l'équipe doivent passer le fil d'arrivée dans un délai de 15 secondes (ou subir une pénalité de 1 minute). Cette épreuve met en jeu l'esprit et le travail d'équipe. POURSUITE
La poursuite est rapide et sensationnelle.

Ces informations et la photo du haut proviennent de Biathlon Québec et du site internet de Martine Albert championne nord-américaine en sprint en 1997-98 et membre de l'équipe nationale canadienne de biathlon en 2002.

À lire également : biathlon 101.


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

matériel et techniques mise en forme où faire du ski condition des pistes la course autres sites