4 mars 2010

Harvey vise un podium pour 2014

La flamme des Jeux olympiques de Vancouver vient tout juste de s'éteindre que, déjà, Alex Harvey regarde vers Sotchi, en Russie, où seront présentées les olympiades d'hiver de 2014.

Marc Cochrane

Le fondeur québécois s'y rendra avec l'objectif de ramener une médaille pour le Canada.

À la veille de s'envoler pour la Scandinavie où il prendra part à sept coupes du monde en Norvège et en Suède, d'ici la fin de la saison, l'olympien de 21 ans a bien apprécié participer à ses premiers Jeux olympiques.

« Ça ressemblait à une coupe du monde, sauf pour la sécurité qui était partout. Il y avait beaucoup de points de contrôle. J'ai même aperçu plusieurs policiers du Québec », a noté Harvey.

Un autre aspect contrastait avec les épreuves habituelles de la Coupe du monde, soit l'encouragement de la foule pour les fondeurs canadiens.

« Les gens criaient mon nom en anglais et en français. En plus de tous ceux qui ont regardé nos courses à la télé. C'était motivant de voir un tel appui », ajoute-t-il.

Patience de mise
En faisant le bilan de ses performances à Vancouver, Alex Harvey se considérait compétitif, même s'il était le bébé du quatuor masculin en ski de fond. « Dans le sport que je pratique, il faut être patient. Dans quatre ans, je vais être à mon summum. Je n'ai qu'à continuer. Je suis sur la bonne voie. La technique est à point. Mon corps va absorber l'entraînement ».

Esprit d'équipe
Grâce notamment à l'apport du jeune athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges, sur la Côte-de-Beaupré, la formation nationale de ski de fond a enregistré ses meilleurs résultats canadiens dans l'histoire des Olympiques d'hiver, à Vancouver. Alex Harvey attribue cette situation à l'excellent esprit d'équipe qui régnait à l'autre bout du pays.

« Nous nous entraînions ensemble et nous étions motivés à la suite des médailles que nous avons récoltées l'an passé. Y croire, c'est 50 % de la réussite », soutient-il.

Récupérer et s'entraîner
Durant son séjour en Colombie-Britannique, Harvey n'a malheureusement pas eu beaucoup de temps de jouer au touriste.

« Nous avons pris part à cinq épreuves. Il fallait récupérer et poursuivre l'entraînement entre chaque course. J'étais visité le village de Whistler à deux reprises et j'ai assisté à la cérémonie de clôture des Jeux, un incontournable », a dit le porte-couleurs de l'unifolié.

L'effet Rochette
La porte-drapeau du Canada, Joannie Rochette, représente pour lui le coup de cœur des Jeux de Vancouver.

« Ce qu'elle a accompli dans les circonstances que l'on connaît s'est avéré très inspirant pour tous les athlètes. Elle a réussi à gérer tout ça et à gagner une médaille de bronze », a souligné Alex Harvey.
« Je la connais et nous étions dans le même vol en direction de Montréal. Je lui ai parlé et là, elle était vraiment affectée par le décès de sa mère ».

Le soutien du père
Harvey a aussi connu des moments plus difficiles après avoir pris le 32e rang au 50 km classique.

« Mon père est venu me parler et m'a rappelé les excellents résultats que j'ai obtenus avant et ça m'a fait du bie n», a confié le fils d'un autre grand olympien, Pierre Harvey.

Québec peut
Après avoir vécu l'aventure olympique pour la première fois dans son pays, Alex Harvey croit que Québec pourrait imiter Vancouver et Calgary.

« Il faudrait hausser la montagne pour la descente masculine de ski alpin, couvrir l'anneau de glace Gaétan Boucher, élargir les pistes de ski de fond au Mont-Sainte-Anne et construire une piste de bobsleigh et un tremplin de saut à ski, mais oui, ce serait possible. On n'aurait pas à franchir deux heures de route pour se rendre d'un site à l'autr e», a noté Alex Harvey.

Si jamais les Jeux olympiques sont présentés dans la Capitale-Nationale, Harvey pourrait peut-être remplacer son paternel comme analyste de ski de fond à la télévision…


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

matériel et techniques mise en forme où faire du ski condition des pistes la course autres sites