photo : Charles Brassard
visitez le site alexharvey.ca pour voir le cadrage original

Juste une mauvaise journée

Lundi 5 janvier 2009
30 km duathlon, départ de masse, Canmore

Le 30 km duathlon (15 km classique suivi de 15 km patin), c’est mon épreuve préférée. C’est un départ de masse, c’est une longue distance et ça se termine en patin.

Hier soir, j’ai essayé d’oublier mon 15 km patin du matin et de «refocuser» sur la course qui s’en venait, le 30 km.

En m’échauffant ce matin, j’ai été surpris de trouver mes jambes dans un si bon état et le corps au complet avait le goût de pousser.

Le départ a été retardé d’une dizaine de minutes, je ne sais pas trop pourquoi…

La première boucle en classique a été plutôt difficile pour moi. Les dix minutes d’attente ont fait en sorte que j’ai refroidi un peu. Je suis resté tout de même dans le lead group et les tours suivants se sont très bien déroulés.

Dans la fin du 4e et dernier tour de classique, moi et deux autres gars, on s’est échappés du reste du peloton. Rendus dans le stadium, deux gars étaient revenus sur nous, mais le break avec les autres était fait. J’ai pris les commandes dès le début de la section de patin. Je me sentais très fort et je voulais m’assurer que personne ne revienne sur notre groupe de tête. Plus la course avançait, plus mes chances de remporter me semblaient bonnes.

Dans la fin du troisième tour, j’ai posé une petite accélération dans une montée et je suis arrivé dans le stadium avec une quinzaine de mètres d’avance. Je savais que j’allais me faire reprendre sur le long plat, mais je voulais tester mon «snap» et surtout celui des quatre autres gars avec moi dans cette montée décisive.

Dans le quatrième tour, tout le monde se regardait et personne n’a vraiment posé d’attaque. Je savais au fond de moi que mes jambes étaient bonnes et j’avais vu au tour précédent que j’avais une bonne vitesse pour la dernière montée.

Rendu au pied de cette dernière, j’ai fait un peu la même chose qu’au tour précédent, avec l’intention d’arriver en haut avec un écart sur les autres.

C’est un peu ça qui est arrivé ! J’arrive en haut avec quelques mètres d’avance sur mes poursuivants, je me dis, c’est fait, je gagne aujourd’hui ! Je prends le dernier virage le plus à l’intérieur possible pour sauver des dixièmes de secondes et éviter de me faire reprendre avant l’arrivée… et là …malheur, à l’intérieur du virage se trouve une plaque de glace… BOUM ! je tombe sur le derrière et mes chances de l’emporter s’envolent avec la neige dans les airs.

Je me relève le plus vite que je peux mais le mal est déjà fait, j’ai perdu toute ma vitesse et j’arrive dans le dernier droit en 5e position et termine ainsi.

Je suis déçu du résultat qui est écrit sur papier, mais je sais que la forme est bonne et qu’hier, c’était vraiment juste une mauvaise journée.

Je n’avais pas prévu faire le sprint classique de demain mais finalement, après 1 heure 30 minutes d’effort, je me sens encore bien. Je vais donc tenter mes chances demain !

source : alexharvey.ca



Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive