Je voulais vraiment la gagner

Samedi 3 janvier 2009
Sprint patin, Canmore

Il fait vraiment, vraiment, vraiment froid ici ! La poursuite 30 km d’hier a été annulée en raison de le température froide et le sprint de ce matin a été retardé de deux heures. Lorsqu’il fait plus froid que -20°C, les officiels retardent le départ ou décident tout simplement d’annuler la course, si la météo n’est pas prometteuse. On fera donc le 30 km lundi.

Ce matin, en m’échauffant pour le sprint, je ne me sentais pas très bien. J’ai décidé de skier très lentement pour la première demi-heure en espérant mieux me sentir après.

La qualification a été très moyenne. La température froide a rendu la piste très lente et il fallait skier relax dans la première moitié du sprint pour être capable de sauver de l’énergie pour la deuxième partie. Chose que je n’ai pas été en mesure de faire ! Habituellement, c’est ma force, bien skier la première moitié et terminer en boulet de canon… pas aujourd’hui.

Je suis parti très fort et j’ai faibli dans le dernier droit, ce qui m’a donné le troisième temps des qualifications. Pas mal, je me disais. Si j’ai mal skié et que je suis tout de même troisième, je vais gagner la finale !

Le quart de finale s’est très bien déroulé. Mis à part un départ laborieux, j’ai croisé le fil en première position, pour avancer en demie.

Même chose pour la demi-finale, départ moyen, mais j’ai été fort sur la fin pour arriver en tête.

En finale, j’ai connu mon meilleur départ de la journée. J’étais en deuxième position, l’idéal quoi ! Dans le long faut plat montant, le leader et moi on s’est décroché un peu des quatre autres gars et j’étais encore très confortable. Le seul hic, c’est que sur le top de ce faux plat, le gars en avant a faibli et les autres en arrière ont poussé très fort pour revenir sur nous dans la descente.

Ç’a été en fait ma première erreur côté stratégie. J’aurais dû prendre la tête quand j’ai vu qu’on ralentissait… Quelques secondes plus tard, dans le dernier virage, je me suis retrouvé en tête, mais j’ai décidé de laisser passer quelqu’un pour utiliser l’aspiration dans la dernière descente. Encore là, erreur de ma part puisque le virage à créé un petit trou pour le leader et j’ai perdu l’aspiration. J’ai donc terminé en troisième place de cette finale.

Ce ne fut pas une très bonne course pour moi, mais ce ne fut pas une mauvaise course non plus. En fait, les meilleurs sprinteurs au pays étaient là. Trois gars dans la finale ont fait top 30 et même top 20 en Coupe du monde cet hiver et je suis en avant de deux d’entre eux. Il reste que je voulais vraiment la gagner, cette finale, et que je sais que j’en avais les moyens…

Demain, c’est un 15 km patin départ individuel. Le parcours est très exigeant ici, il me faudra bien gérer l’effort dans le premier tour pour ne pas exploser à la fin.

source : alexharvey.ca



Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive