Léger contretemps…

Mercredi 28 janvier 2009
Praz de Lys, France, camp préparatoire pour les mondiaux moins de 23 ans

Léger contretemps…

Le voyage outre-mer ne s’est pas déroulé comme prévu…j’ai eu tous mes bagages et même un petit extra, une grippe !

Ça a pris quelques jours avant que je réalise que j’avais bel et bien une grippe. Je suis super allergique et ma gorge réagit mal au voyagement en avion (l’air recyclé et sec) ainsi qu’aux hôtels (tapis, poussières etc…). Je pensais donc que, comme à l’habitude, ma gorge allait redevenir normale après deux jours, ça n’a pas été le cas !

Elle a empiré. Je suis allé voir un docteur le 4e jour. Il m’a dit que j’avais une laryngite et que j’étais sur le point de la transformer en streptocoque.

Je capotais.

Il m’a prescrit des antibiotiques. Vous le savez probablement, les antibiotiques, ce n’est pas la meilleure chose pour les courses. Ça tue les mauvaises bactéries, certainement, mais ça tue les bonnes aussi. Le corps s’éteint pour quelques jours et semble reprendre vie une semaine après.

Avant de prendre ces pilules-là, j’ai décidé d’appeler ma mère, elle est médecin et elle connaît plus la vie d’un athlète que celui qui m’a prescrit tout ça.

Il est tout juste avant midi ici, donc tout juste avant 6h du matin chez-nous. Ma mère répond quand même mais elle ne semble pas trop contente que je la réveille ! Après lui avoir expliqué toute mon histoire, elle part à rire et me dit de ne rien prendre de tout ça. « En France, ils prescrivent des antibiotiques trop facilement. T’as juste attrapé un virus dans l’avion. Va skier mollo cet après-midi pis tu vas être correct pour le reste du voyage. »

Je l’aime ma mère, elle me simplifie beaucoup de choses.

On est donc rendu mercredi après-midi. J’ai fait des intervalles aujourd’hui et je me sentais bien. Je ne ferai pas le 15km patin demain. Je ne me suis pas préparé comme je le fais habituellement et j’aime mieux faire une bonne course de distance à 100% plutôt que deux à 95%. Les intervalles de ce matin vont me servir pour samedi. Samedi c’est un 30km duathlon, ma course préférée. Je vais être reposé tandis que les autres skieurs de distances auront déjà le 15km dans les jambes.

J’ai hâte, très hâte !

source : alexharvey.ca



Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive