Mes premiers points en Coupe du monde cette année

Rogla, Slovénie, mercredi 23 décembre 2009

Bonjour à tous,

Le week-end de Rogla, en Slovénie, vient tout juste de se terminer et je suis grandement satisfait de mes courses.

Samedi, au sprint classique, j’ai manqué les rondes finales par environ une seconde. Bon… ça fait toujours un peu mal au cœur de rater les finales par si peu, mais je suis quand même heureux de la façon dont j’ai skié. Le parcours était long et les conditions très lentes avec une neige tombante et froide. Il y avait trois montées dans la boucle du sprint et plusieurs ‘’sprinteurs purs’’ n’ont pas réussi à se qualifier en raison de la difficulté du parcours. Ça aurait été une bonne chance de s’exprimer dans les rondes pour moi mais bon, il a fallu oublier cette seconde et préparer la journée de dimanche immédiatement après la qualification.

En me levant dimanche matin, j’avais les jambes un peu lourdes. Je suis allé courir une quinzaine de minutes pour sentir la température et bien éveiller l’organisme. Il faisait plutôt froid, mais le soleil était assez fort pour réchauffer la journée.

En raison de mon classement en Coupe du monde, je partais sur la 4e ligne. J’ai cependant eu un départ vraiment incroyable et un peu de chance pour arriver à passer dans les 10 premiers au premier kilomètre. J’ai donc pu éviter toute possibilité d’accrochage et de bris d’équipement dans la première boucle.

Le parcours était très exigeant. On skiait sur une boucle de 2.5 km avec trois bonnes ascensions par tour. En faisant un calcul rapide, on arrive à la conclusion que je devais faire 12 tours pour compléter les 30 kilomètres… et oui, 12 tours avec trois bonnes côtes, ça fait 36 bonnes côtes !

Question de rendre notre sport plus excitant à la télévision, l’an passé la FIS a introduit des sprints intermédiaires dans les départs de masse. On avait donc 3 sprints à 7.5 km, 15 km et 22.5 km pour amasser des points bonis pour la Coupe du monde. Pour ceux qui font de la compétition, vous savez très bien que faire un sprint en plein milieu d’un 30 km, ce n’est pas la meilleure idée ! J’avais donc décidé de ne pas m’essayer sur les sprints pour sauver de l’énergie.

Un peu avant le dernier sprint,j’étais super bien positionné et je me sentais fort. J’ai donc changé d’idée et je suis allé pour les points bonis. Et une fois que tu te décides, tu ne peux plus retourner en arrière, sinon ce serait une perte d’énergie inutile. Je suis donc allé à fond et en me relevant la tête à 22,5km, j’étais premier ! J’ai donc empoché 15 points de boni pour la Coupe du monde, chose dont j’ai grandement besoin puisque je n’ai pas encore commencé à accumuler de points cette année !

J’ai par contre payé cher pour cette accélération ! Dans les trois derniers tours, l’acide lactique a envahi mes muscles et j’ai finalement perdu contact avec les meneurs dans les deux derniers kilomètres.

On peut se questionner sur ma décision de prendre part au sprint en pleine course, mais en analysant ma course avec un peu de recul, je réalise que j’ai fait un bon coup en amassant plusieurs points pour la Coupe du monde et du coup, je monte au classement !

Je suis maintenant en route pour Davos, en Suisse, où je vais passer le temps des fêtes. J’ai rejoint ma copine Sophie à Zurich, lundi, et elle sera avec moi pour une semaine en Suisse.

Le Tour de ski débute la première journée de l’année 2010. D’ici là, Joyeuses fêtes !

Ciao

source : alexharvey.ca



Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive