photo : alexharvey.ca

Ma première saison complète sur le circuit de la Coupe du monde

Bruksvallarna, vendredi 20 novembre 2009

Salut tout le monde !

C’est une grosse saison qui s’amorce pour moi. C’est bien sûr une année olympique, mais il y a beaucoup plus que ça. Ce sera ma première saison complète sur le circuit de la Coupe du monde, je prendrai le départ de mon premier Tour de ski – sans toutefois planifier le terminer.

Je suis actuellement dans la fourgonnette de l’équipe, sur la route, quelque part entre Bruksvallarna, en Suède, et Beitostolen, en Norvège. Je me suis entraîné sur la neige de Bruksvallarna pendant une dizaine de jours et le week-end passé, il y avait deux Scandinavian Cup. Ces courses, tout comme les coupes du monde de novembre et décembre, ne sont en quelque sorte que des courses préparatoires pour moi. Je sais que je ne suis pas dans ma meilleure forme en début de saison, mais je sais que courir contre les meilleurs au monde dès le début de la saison va me permettre d’atteindre la forme que je veux un peu plus tôt que les autres années.

Le ski était vraiment parfait à Bruksvallarna. On partait de l’hôtel et il y avait beaucoup de kilomètres de préparés pour le ski. La récupération entre les entraînements a donc été optimale, on terminait notre ski, on passait sous la douche et on allait manger ! J’ai eu à terminer un travail de session pour un cours de droit à l’Université Laval dans les premiers jours que j’étais ici, mais une fois cette tâche accomplie, j’ai pu relaxer entre les deux entraînements de la journée dans un café juste en bas de la côte, à Funäsdalen. On y sert un bon expresso considérant qu’on est en Suède, mais ce qui fait le charme de la place, c’est le fait que personne ne porte de chaussures et que le plancher est en tuile chauffante !


photo : alexharvey.ca

J’ai eu de bonnes sensations déjà dans mes deux premières courses de la saison. Samedi passé, c’était un sprint classique dans une tempête de neige et je dois avouer qu’on s’est complètement fourrés ! Tous les Canadiens, on a décidé d’utiliser nos skis de classique pour le sprint. Bon, en temps normal, ça a parfaitement du sens, mais pas samedi ! Avec la neige fraîche qui tombait sur la couche de neige vieillie, la cire d’adhérence qui était en dessous de nos planches nous ralentissait beaucoup trop comparé à ceux qui avaient opté pour des skis de patin, donc sans cire d’adhérence et en utilisant seulement le haut du corps pour se propulser. J’ai donc eu droit au 34e temps en qualification, ce qui était une seconde trop lent pour avancer dans les rondes éliminatoires (les 30 premiers temps avançaient).

J’ai rapidement mis cette décevante journée derrière moi et dimanche matin, j’ai attaqué le 15 km patin de front. Je suis parti avec un bon rythme pour le premier tour et dans la deuxième boucle, j’ai même été capable d’accélérer un peu. Ça m’a cependant coûté dans le troisième tour et j’ai terminé 14e.

Bon, y’a rien à célébrer avec une 14e place en Scandinavian Cup mais pour moi, c’est un excellent signe des choses à venir. Je démarre la saison mieux que jamais, pas trop loin de la tête et en bonus, mon coéquipier Devon Kershaw gagne la course !

Il ne veut pas se l’avouer, mais ce dimanche, il aurait été sur le podium en Coupe du monde. Les gars qui étaient 2e, 3e, 4e et 5e sont tous les quatre des gagnants de coupes du monde la saison dernière et celui qui est 8e est le champion du monde de 2003 !

Je vais faire un autre 15 km patin ce samedi à Beitostolen, en Norvège, et le relais 4x10 km le lendemain. Cette fois-ci, c’est pour vrai, c’est une Coupe du monde !

source : alexharvey.ca



Page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive